Les travailleurs de la compagnie maritime CMA-CGM Algérie en grève

Marine Marchande
Typography

Les travailleurs de la compagnie maritime CMA-CGM Algérie, leader mondial dans le transport de marchandises, ont entamé lundi une grève pour revendiquer une "amélioration" de leurs conditions socioprofessionnelles, a-t-on constaté.

Selon le porte-parole du collectif des travailleurs, Abderrazak Bentahar, cette grève a touché les agences commerciales d’Alger, Bejaia, Annaba, Mostaganem, Oran, Sétif, Ghazaouet et Skikda ainsi qu'une filiale de CMA-CGM (ALTERCO) qui s’occupe de la gestion du port sec de Rouïba.        

Les grévistes demandent, notamment, une revalorisation des salaires et l’application du régime indemnitaire.

La direction générale de l’entreprise a procédé à des "licenciements abusifs" des membres du collectif "le jour même (lundi) où ils allaient créer leur propre syndicat, affilié à l’Union générale des travailleurs algériens (UGTA)", déplore le porte-parole du collectif.

Il a précisé que des membres du collectif ont été reçus, dernièrement, par le président du groupe CMA-CGM Jacques Saadé, à Marseille (France), "qui leur avait promis d’étudier leurs revendications".

Selon le même interlocuteur, les travailleurs de la compagnie "exigent la réintégration immédiate de tous les employés touchés par le licenciement et le départ de certains expatriés, dont le président-directeur général de CMA-CGM Algérie". 

Recevez notre newsletter
Pas de connexion Internet