Des écrivains à bord d'un navire militaire français pour participer au salon du livre

Marine Militaire
Typography

Beyrouth, 22 oct û(MAP)- Un bateau de la marine nationale française, "La Meuse", a jeté l'ancre mercredi en fin d'après-midi au port de la capitale libanaise avec à son bord une quinzaine d'écrivains francophones méditerranéens, qui participeront au 16-ème Salon du Livre Francophone de Beyrouth (SLFB), prévue du 23 octobre au 1er Novembre.

Parmi les prestigieux passagers de ce navire figurent le Prix Nobel de littérature 2008 Jean-Marie Gustave Le Clézio et l'écrivain et ambassadeur de France à Malte Daniel Rondeau, initiateur de ce projet, baptisé Ulysse 2009.

"Ulysse 2009 n'est pas une croisière, mais un voyage symbolique, une tentative de célébrer des mots, des idées, des figures qui nous rassemblent et sont communes à toutes les rives de la Méditerranée", a déclaré l'écrivain diplomate au cours de la cérémonie d'accueil qui s'est tenue en présence, notamment, du ministre libanais de la Culture, M. Tammam Salam, et du nouvel ambassadeur de France, M. Denis Pietton.

Daniel Rondeau a affirmé que son "message est simplement celui d'une présence d'hommes et de femmes qui croient dans le livre, la littérature et une vérité possible".

Le commandant du navire, le capitaine de frégate Bertrand Hudault, a souligné qu'un bateau de la marine nationale française "n'est pas seulement un outil militaire, mais également un outil naval et diplomatique et, en ce sens, sa participation au projet Ulysse 2009 et sa présence au port de Beyrouth marquent la volonté de la France de participer à ce grand mouvement de coopération entre les différents peuples de la Méditerranée".

Recevez notre newsletter
Pas de connexion Internet