L’Inspecteur de la Marine Royale promu au grade de Vice-amiral par Sa Majesté le Roi Mohammed VI

Marine Militaire
Typography

altA l’occasion de la fête du Trône, Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Chef suprême et Chef d'état-major général des Forces Armées Royales (FAR)  accompagné de SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan et de SAR le Prince Moulay Rachid, a présidé, à la place du Mechouar à Rabat, la cérémonie de prestation de serment des officiers lauréats des différents instituts et écoles militaires et paramilitaires ainsi que des officiers issus des rangs.

Durant cette cérémonie, Sa Majesté le Roi Mohammed VI a promu plusieurs officiers supérieurs de l’armée dont le Contre-amiral Mohamed LAGHMARI, Inspecteur de la Marine Royale qui a été promu au grade de Vice-amiral.

Il devient ainsi, le premier haut gradé de l’histoire de la Marine Royale à accéder au grade de Vice-amiral qui est le deuxième grade d'officier général dans la marine. Il correspond au grade de général de division dans l'armée de terre. De droit, vice-amiral est le sommet des grades des officiers de marine, vice-amiral d'escadre et amiral n'étant pas des grades mais les rangs et appellations que prennent certains vice-amiraux.

Cette promotion montre le poids de plus en plus important de la Marine Royale qui est la composante navale des Forces Armées Royales (FAR) dans le dispositif de la défense nationale. La Marine Royale a été créée le 1er avril 1960 par Feu Mohammed V, pour protéger les côtes et la zone économique exclusive du pays, ainsi qu'assurer la sécurité du détroit de Gibraltar et la lutte contre la contrebande.

Sa plus grande base navale est située à Casablanca, d'autres plus petites se trouvant à Agadir, Al Hoceima, Dakhla, Kénitra, Safi et Tanger. La Marine Royale dispose d'un effectif total de 12 000 hommes dont plus de 2 000 fusiliers marins. (Source: wikipédia)

La nouvelle base de Ksar Sghir qui a été construite dans le nord du Royaume, sera la première base à usage strictement militaire du Maroc et l'une des plus importantes du pays. D'un coût estimé à 1,39 milliard de dirhams, ce port devrait entrer en service incessamment.

La Marine Royale dispose d’une flotte en activité de 7 Frégates (dont deux en construction), 4 navires lances missiles, 24 patrouilleurs, 4 bâtiments de débarquements et 3 Hélicoptères.

Recevez notre newsletter
Pas de connexion Internet