Le Maroc arrête 6 personnes pour leur implication présumée dans le trafic international de drogue

Sécurité Maritime
Typography

La police marocaine a arrêté six personnes pour leur implication présumée dans le trafic international de drogue à Casablanca.

Un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé le 17 juillet que les suspects sont âgés de 19 à 46 ans. Deux des suspects ont des antécédents judiciaires.

La police a arrêté deux des suspects dans la zone de Sidi Bennour alors qu'ils étaient en possession de comprimés de cannabis préparés comme échantillons pour être présentés à des clients potentiels, précise le communiqué.

Des opérations de sécurité dans la zone de Daroua, dans la ville, ont permis à la police d'arrêter un autre suspect en possession de huit paquets de 260 kilogrammes de cannabis destinés à la contrebande internationale.

Une autre opération de sécurité a permis d'arrêter les autres suspects à bord d'une voiture dans la zone de Oulad Ziane, dans le centre de Casablanca.

Après avoir fouillé les maisons des suspects, la police a saisi des cartes bancaires et d'autres documents, ainsi que de l'argent en espèces soupçonné d'être lié aux activités de trafic de drogue.

La DGSN a déclaré que les suspects sont en garde à vue pour une enquête plus approfondie afin d'arrêter d'éventuels complices.

L'opération s'inscrit dans le cadre des efforts déployés par le Maroc pour lutter contre le trafic de drogue à travers le pays et au-delà.

La DGSN a déclaré que l'opération a eu lieu en collaboration avec la Direction Générale de la Surveillance du Territoire (DGST).

Les différents organes de l'architecture sécuritaire du Maroc - la DGSN, la DGST, la Gendarmerie Royale, la Marine Royale, entre autres - ont de plus en plus fait équipe ces derniers mois et années pour lutter contre le trafic de drogue et les activités criminelles connexes.

Un rapport de l'Office des Nations unies contre la drogue et le crime (ONUDC) a indiqué que les autorités marocaines ont saisi environ 300 tonnes de plants de cannabis en 2019.

Ce classement place le Maroc à la sixième place mondiale en termes de nombre de substances psychoactives saisies.

En 2020, la DGSN a déclaré que la police a saisi 217 tonnes et 323 kilogrammes de cannabis, indiquant une augmentation de 37 tonnes par rapport à 2019.

Ajouter un Commentaire
Les commentaires publiés n'expriment pas la position de MaritimeNews.
Cher lecteur et lectrice, les commentaires sont libres, sans contrôle apriori, alors
soyez responsable, exprimez vous sans citer les noms des personnes ou des organismes en cas de critiques.