Mis au point : suite aux différents articles publiés par la société FRS sur l’opération de fin de retour des MRE

Croisière
Typography

En réponse aux différents articles publiés sur les médias cette semaine par la société FRS ; la société INTER SHIPPING est fortement étonnée des conclusions citées dans votre courrier. Au fait, c’est grâce à la société INTER SHIPPING que le problème de congestion du port dans lequel elle ne porte aucune responsabilité, a été résolu.

 

En effet, la société INTERSHIPPING a embarqué à bord de ses navires « Maria Dolores » et « Détroit Jet » 577 véhicules et 2.672 passagers munis des billets de la société FRS, contre 386 véhicules et 1.645 passagers chargés pour notre compte à bord des navires de la société FRS selon cette dernière. Le solde actuel des comptes des billets affiche aujourd’hui un solde intéressant en notre faveur.

Ce solde en notre faveur montre clairement que notre société a contribué à la résolution du problème de congestion du port de Tanger Ville en chargeant plusieurs centaines de véhicules de l’autre compagnie.

Nos véhicules qui ont été chargés à bord des navires de la compagnie FRS étaient noyés dans la file d’attente et n’ont pas pu accéder à la rampe de nos navires en raison de la configuration et de l’exiguïté du port.

Cette différence en notre faveur, au demeurant non remise en cause par la compagnie FRS- est une preuve frappante de l’inondation du marché avec des billets de cette compagnie malgré l’autorisation par la Direction de la Marine Marchande de la substituer le navire « Algesiras Jet » par le navire « Dolphin Jet » dont la capacité de chargement des véhicules lui est cinq fois supérieure !

En fait, malgré le doublement de la capacité totale statique de chargement de la compagnie FRS sur cette ligne, le bilan est en faveur de la compagnie INTER SHIPPING ce qui traduit bien une excellente gestion des ventes des billets de notre compagnie en parfaite coordination avec la capacité de nos navires.

Par ailleurs, nous attirons votre attention sur l’étude des manifestes de chargement des navires en date du 31/08/2013, et notamment les départs de l’après-midi pour lesquels la priorité a été donnée aux groupes touristiques d’une journée par la compagnie FRS, saturant la capacité des passagers à bord de leurs navires mais laissant le garage vide à plus de 50% ; ce qui s’est traduit par blocage total en après-midi du même jour mais la situation s’est résolu le soir avec une fluidité de transite après le départ des groupes touristiques.

Recevez notre newsletter