«L’effet combiné de plusieurs phénomènes explique la dimension des vagues»

Science
Typography

Trois questions à : Lhoussaine Youabd, Chef du service Communication, Direction de la météorologie nationale.

«L’effet combiné de plusieurs phénomènes explique la dimension des vagues»

Quelles sont les origines du phénomène qui a frappé les côtes atlantiques marocaines ?
Ce phénomène résulte de la présence d’une dépression assez profonde de 935 hPa (hectopascal, ndlr) située sur l’Atlantique nord, et ce, depuis le 4 janvier 2014. Cette dépression s’est déplacée progressivement vers l’ouest des îles britanniques les 5 et 6 janvier.

Elle s’est accompagnée de vents de Nord-Ouest de 30 à 50 kt (nœuds) (60 à 100 km/h, ndlr) soufflant pendant trois jours sur une distance d’environ 3 000 km, ce qui constitue une longueur importante du «fetch» (distance en mer ou sur un plan d'eau au-dessus de laquelle souffle un vent donné sans rencontrer d'obstacle, depuis l'endroit où il est créé ou depuis une côte s'il vient de la terre. Plus le fetch est important, plus la hauteur des vagues sera grande, ndlr).

Toutes ces conditions réunies, à savoir les vents forts, le fetch et la durée d’action, ont été à l’origine de l’arrivée de houles dangereuses de direction de Nord-Ouest sur les côtes atlantiques entre Larache et Tan-Tan, atteignant une hauteur moyenne de 6 à 7 m entre Rabat et Essaouira. Il est à signaler que l’arrivée de ces houles a coïncidé avec une marée haute sur les côtes atlantiques, atteignant 3,5 m entre 6 h et 7 h le mardi 7 janvier. L’effet combiné des fortes houles et de la marée haute explique la dimension atteinte par les vagues.

Certaines régions ont été touchées plus que d’autres. Comment expliquer cette dissimilitude ?
Comme souligné avant, l’effet combiné de fortes houles et de marée haute a entraîné le débordement des vagues, mais à différents niveaux sur les côtes atlantiques. De manière logique, ce débordement prend de l’ampleur dans les régions dont le niveau est proche de celui de la mer. C’est le cas notamment des régions situées au Nord entre Safi et Larache.

Est-ce qu'il y a des risques de voir ce phénomène se reproduire dans les prochains jours ?
Il faut rappeler qu’il s’agit là d’un phénomène naturel qui se répète selon qu’il y a une forte dépression ou non. Les côtes marocaines ont déjà été frappées par un phénomène similaire ces dernières années, et ce, durant la même période. En ce sens, les derniers en date remontent à janvier 2005 et à janvier 2008, toutefois, avec une amplitude moindre.

 Source: www.lematin.ma

Lien article d'origine: http://www.lematin.ma/journal/2014/intemperies-_la-houle-geante-a-provoque-des-degats/194706.html#sthash.6T6UpAJY.dpuf

Ajouter un Commentaire

Les commentaires publiés n'expriment pas la position de MaritimeNews.
Cher lecteur et lectrice, les commentaires sont libres, sans contrôle apriori, alors
soyez responsable, exprimez vous sans citer les noms des personnes ou des organismes en cas de critiques.


Code de sécurité
Rafraîchir