Découverte à la plage d’Essaouira des débris d’une embarcation archéologique dont l’âge remonterait au 18è ou au 19è siècle

Science
Typography

La découverte des débris d’un navire archéologique, dont l’âge remonterait au 18è ou au 19è siècle, a eu lieu récemment au niveau de la plage d’Essaouira, selon un communiqué du Département de la Culture relevant du ministère de la Culture et de la Communication.

 

"A la lumière des résultats préliminaires, il a été constaté qu’il s’agit des débris d’un navire dont l’âge remonterait à la période comprise entre le 18è et le 19è siècle et ce, en attendant d’effectuer les recherches et analyses empiriques complémentaires pour pouvoir identifier avec exactitude l’âge du navire en question", précise-t-on de même source.

Cette découverte archéologique s’est produite lors du changement récent survenu sur la morphologie de la plage, lié au projet d’extension du port de la ville d’Essaouira, a poursuivi la même source, faisant savoir que ce changement morphologique a eu pour effet d’accélérer l’érosion, en raison des changements de courants d'eau et de dépôts de sable, ayant permis de découvrir les débris du navire.

Ainsi, la direction régionale de la culture de Marrakech-Safi a procédé le 6 octobre à l’établissement d’un constat préliminaire en coordination avec la direction provinciale de la Culture et la Conservation de la médina d’Essaouira, en présence de représentants des autorités locales, de la gendarmerie royale et de la protection civile.

L’opération de plongée effectuée à cet effet, en compagnie d’éléments de la protection civile, sous la supervision de Azeddine Karra, directeur régional de la Culture et spécialiste des fouilles archéologiques subaquatiques, a permis de délimiter le site, et d’inspecter l’épave du navire immergé à une profondeur de 1,5m lors de la période de la marée haute, relève-t-on.

Cette opération a permis aussi de constater, lors de la période de la marée basse, l’existence d’un ensemble de poutres et de morceaux en bois qui constituaient la base du navire sur une longueur estimée à 26,5 m, dont certaines parties seraient incendiées, avec à leur proximité un canon métallique oxydé.

Dans le même contexte, il a été convenu sous la supervision du gouverneur de la province, de prendre toutes les mesures qui s’imposent pour renforcer le contrôle au niveau du site et la protection des débris dudit navire de manière permanente aussi bien lors de la période de la marée haute que de la marée basse.

Le ministère de la Culture et de la Communication se penche actuellement sur la réalisation dès que possible de "fouilles de sauvetage" en vue d’identifier le contexte général ayant permis de découvrir l’existence de l’épave du navire archéologique sur le littoral d’Essaouira ainsi que toutes les données qui s’y rapportent.

Il sera procédé également au lancement de fouilles archéologiques au niveau de la zone limitrophe de l’Ile de Mogador pour s’assurer de l’éventuelle découverte de débris archéologiques similaires et ce, dans les deux mois à venir.

Le ministère veillera également à prendre toutes les mesures opérationnelles concrètes et scientifiques qui s’imposent afin de permettre de préserver les sites archéologiques, de faire connaitre leurs spécificités historiques et de mettre en avant leur valeur et origine civilisationnelles.

You might like also

Nouvelle expédition du WWF pour protéger la Méditerranée: l’étape de Tanger
Le Fonds Mondial pour la nature (WWF) se lance à partir de juin dans une nouvelle expédition pour protéger la Méditerranée. Elle devra jeter les amarres au port de Tanger du 14 au 18 novembre prochain, et a comme objectif de sensibiliser le grand public à la beauté et à …
5 Days ago
Dakhla: le pavillon bleu hissé sur la plage Oum Labouir
Dakhla – La plage Oum Labouir (près de Dakhla) a hissé lundi lors d’une cérémonie officielle le Pavillon Bleu, un label du programme « Plages propres » décerné par la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement et la Fondation internationale pour l’éducation à l’environnement (FEE). …
10 Days ago
L’offre de formation à Nador est renforcée par une nouvelle branche : « Sciences de la mer »
La formation dans le domaine maritime au Maroc est renforcée par la création d'une nouvelle branche des sciences de la mer au sein de la Faculté Pluridisciplinaire de Nador, à ajouter à la liste des filières proposant des cours dans le même domaine et dans diverses disciplines telles que le …
11 Days ago
Pas d'image disponible
يبدو أن الوزير عبد القادر اعمارة وزير التجهيز والنقل و اللوجستيك و الماء استمع بإمعان و استوعب بشكل جيد مضمون الخطاب الملكي المخلد لذكرى عيد العرش. …
17 Days ago
Recevez notre newsletter