Essaouira abrite son premier concours de la pêche à la canne

Sport Nautique
Typography

Essaouira – La plage de la ville d’Essaouira a accueilli, dimanche, la première édition d’un Concours de la pêche à la canne ”Surfcasting”, un événement sportif et écologique organisé par l’Association Mogador de la pêche à la canne.

 

Cette compétition, dédiée à faire connaître le potentiel aquatique que recèle le littoral de la cité des alizés et à sensibiliser autour de l’impératif de la préservation de la biodiversité marine et de la promotion d’une pêche responsable et respectueuse de l’environnement, a connu la participation de 80 pêcheurs à la canne, affiliés à plusieurs associations et clubs à travers le Maroc.

Dans une allocution de circonstance, Abdelelah Wardi, président de l’association Mogador de la pêche à la canne, a mis en avant l’implication effective de l’ensemble des intervenants, en l’occurrence les autorités provinciale d’Essaouira, pour que cet événement placé sous le thème »pour une ouverture sur autrui et un environnement propre », soit organisé dans les meilleures conditions.

Il a indiqué que ce concours tire sa particularité du fait qu’il se veut à la fois un événement sportif, écologique et touristique, et une occasion pour établir des connaissances, et échanger les pratiques et techniques pour faire connaître davantage cette discipline sportive et la rehausser à un niveau supérieur.

Approché par la presse, le président de la Fédération Marocaine des Pêches Sportives (FMPS), Nabil Habiballah, s’est félicité de l’organisation de cette compétition qui cadre parfaitement avec la philosophie et les objectifs de la Fédération, notamment en ce qui concerne la promotion de la pêche à la canne, sa vulgarisation auprès d’un large public et l’encadrement technique de cette activité sportive.

»Il s’agit d’un événement singulier alliant à la fois l’aspect sportif et écologique puisqu’il s’agit d’une part de promouvoir cette activité sur l’ensemble du territoire national, en saisissant l’occasion d’informer les participants sur la réglementation en vigueur à l’échelle internationale, et la méthode et les conditions de participation, et d’autre part, d’encourager cet esprit écologique chez les pêcheurs notamment en termes de propreté, de préservation de la nature, et de protection des ressources halieutiques« , a-t-il expliqué.

Habiballah a loué le potentiel énorme que recèle le Royaume pour un développement durable de la pêche sportive, notamment un littoral long de 1500 km de côtes, des lacs et fleuves, ainsi que des compétences humaines avérées, dont des praticiens habitués à participer à de grandes compétitions mondiales.

Il a fait savoir que la cité des alizés dispose de tous les atouts pour organiser un championnat mondial de la pêche à la canne, notamment une plage propre certifiée »Pavillon Bleu », une infrastructure touristique aux standards internationaux, outre un patrimoine riche et diversifié, tout en invitant l’ensemble des parties concernées à fédérer leurs efforts pour la promotion de cette discipline en tant que facteur d’attractivité touristique.

En prélude à cette compétition, il a été procédé, samedi, à l’organisation d’une campagne de sensibilisation de plus d’une soixantaine de jeunes écoliers issus de plusieurs établissements scolaires de la province d’Essaouira, sur la préservation de la biodiversité et la promotion des ressources aquatiques.

Lors de cette campagne encadrée par des membres de l’Association des Enseignants des Sciences de la Vie et de la Terre (AESVT), section Essaouira, les bénéficiaires ont eu droit à un atelier de formation et d’information sur la vie dans les mers et les océans, les ressources halieutiques que recèle le littoral d’Essaouira, avec un focus sur les différents dangers et facteurs de pollution pouvant engendrer une dégradation de la biodiversité dans cet espace marin.

Les participants à cette compétition ont également effectué une visite guidée aux différents monuments et sites historiques de la cité des alizés.

La FMPS, rappelle-t-on, a été créée le 6 janvier 2018 à El Jadida et compte plus d’une trentaine d’associations et de clubs membres, s’adonnant à la pêche à la canne en eau douce comme à la mer, répartis sur l’ensemble du territoire national, notamment Tanger, El Hoceima, Berkane, Taza, Meknès, Fès, Marrakech, Safi, Agadir, Tan Tan, Casablanca, El Jadida…etc.

Elle se fixe pour missions de restructurer la pêche à la canne, d’établir des partenariats avec les départements en charge du secteur, et de consolider davantage la place du Maroc comme destination privilégiée pour la pratique de ce sport.

A l’issue de ce Concours, il a été procédé à la remise des Prix aux vainqueurs de cette compétition.

Voici par ailleurs les résultats de la première édition de ce concours :

1- Hafid Nassiri, du club Atlantic de Casablanca (784 points)

2-Abdelaati Ahedou, du Groupe Khadem Mohamed d’Agadir (504 points)

3- El Arbi Larabi, du Groupe Khadem Mohamed, (456 points)

4-Omar Abassane, du Groupe Khadem Mohamed, (404 points)

5-Mohamed Makroum du Club de Pêche El Jadida (400 points)

6-Ayoub Hbara, Club Ennakhil de Marrakech (392 points).

Recevez notre newsletter