Reprise des activités nautiques à Bin El Ouidane

Sport Nautique
Typography

Bine El Ouidane - Les amateurs et professionnels des sports nautiques se sont retrouvés, ce weekend, pour la première fois après trois mois de confinement, au lac Bin El Ouidane pour la reprise de leurs activités préférées après le classement de ce site touristique en Zone 1 avec une "situation épidémiologique maîtrisée presque totalement".

 Les férus des balades en bateaux et de Kayak, ainsi que les amateurs des sensations fortes et des sports extrêmes comme le jet ski et le ski nautique ont sitôt déferlé sur le lac en ce premier weekend de déconfinement dans le respect des mesures préconisées par les autorités publiques relatives au port de masques de protection, à la distanciation sociale et aux mesures d'hygiène sanitaire.

Le lac Bin El Ouidane, dont les eaux calmes et limpides en font une destination touristique par excellence pour tous les amoureux des sports nautiques, a également attiré des dizaines de familles mellalies et de touristes internes qui se sont laissés portés par le paysage paradisiaque du plus haut étang d'Afrique.

Dans une déclaration à la MAP, le président du Conseil régional de tourisme de Béni Mellal-Khéinfra Younes Laraqui a souligné que ce lac situé au cœur de la province d’Azilal entre l'oued El Abid et l'Assif Ahansal constitue sans conteste l’un des plus beaux paysages au Maroc, offrant une nature très riche en couleurs, des vues splendides et une biodiversité unique.

Il a fait savoir que le lac niché entre les montagnes de l'Atlas est réputé pour son cadre propice à la détente et au ressourcement de l'esprit, relevant que ce lac qui regorge d'une forte population de poissons tels que les brochets, les black bass, les carpes et les sandres, fait de lui le spot idéal et le camping par excellence pour les férus de la pêche sur étang ou rivière.

Bin El Ouidane tient également son originalité du fait que ce lac est l'un des sites les plus visités et prisés ces dernières années par les touristes marocains appelés à découvrir davantage leur pays en ces temps de déconfinement progressif, a-t-il dit, soulignant que d’importants efforts ont été déployés par les pouvoirs publics pour le désenclavement de cette zone afin d'y faciliter l'accès et d'encourager les touristes à s’y rendre.

Il a appelé les touristes internes à découvrir ce merveilleux lac à couper le souffle qui a connu d’importants efforts dont les fruits et la ferveur touristique sont d’ores et déjà connus mondialement, mettant en avant l’importance de la redynamisation de l’offre touristique dans cette région, de manière à attirer davantage de touristes internes et d’offrir une gamme complète de services à cette catégorie de touristes.

Pour sa part, le vice-président de l’Association de chasse touristique au Maroc, Saïd Kachad s’est félicité des mesures de déconfinement prises par les pouvoirs publics, relevant que la reprise de la chasse à Bin El Ouidane sera difficile en ce sens qu’elle dépend d’un tourisme de niche en l'attente d'un déconfinement total très souhaité et d'une réouverture de dessertes aériennes.

M. Kachad a souligné que l’objectif pour cette année est d’attirer plutôt les touristes internes pour le début de la grande saison de chasse en octobre et pour la chasse à la tourterelle en mi-juillet, mettant en avant les potentialités touristiques importantes de Bin El Ouidane surtout pour ce qui est du tourisme de chasse.

Situé entre l'oued El Abid et l’Assif Ahansal et ayant pour symbole ses célèbres eaux bleues cristallines, le lac Bin El Ouidane est, en effet, pourvu d’abondantes ressources agricoles et forestières et de richesses poissonnières considérables ainsi que des centaines d’espèces de faune et de flore.

Il est également le plus haut barrage en voûte d'Afrique et le plus grand au Royaume en matière de production énergétique.

Ajouter un Commentaire

Les commentaires publiés n'expriment pas la position de MaritimeNews.
Cher lecteur et lectrice, les commentaires sont libres, sans contrôle apriori, alors
soyez responsable, exprimez vous sans citer les noms des personnes ou des organismes en cas de critiques.


Code de sécurité
Rafraîchir