Retour de l'interchangeabilité et hausse des tarifs de la traversée du détroit: désillusions pour le port de Tanger Med et diktat Espagnol face à la passivité des autorités marocaines

Croisière
Typography

Alors que les responsables anciens et actuels du port de Tanger Med à passagers promettaient monts et merveilles lors de son inauguration par sa Majesté le Roi Mohamed VI en 2010, il semblerait bien que la magie du début n'opère plus avec un dur retour à la réalité.

 

Ainsi, pour l'interchangeabilité des billets imposée aux compagnies maritimes par les autorités nationales marocaines et espagnoles, pratique qui a été condamnée d'ailleurs par le tribunal de la concurrence espagnol, ce dispositif qui est activé pour faire face à la période crête de l'opération retour, et alors que les responsables du port de Tanger Med à passagers avaient promis son abolition avec l'ouverture du nouveau port vu la disponibilité des quais, aujourd'hui et comme par enchantement ils se font une satisfaction publique du retour de celle-ci.

De même, avec l'inauguration du nouveau port à passagers de Tanger Med en 2010, les responsables s'étaient engagés sur une baisse substantielle des tarifs de la traversée du détroit vu que le trajet entre le port de Tanged Med et celui d'Algesiras allait être réduit de 2h30 à 1h30.

Mais durant les deux premières années de mise en service du port, les baisses des tarifs ont été moins importantes que prévu, alors ces mêmes responsables avaient commencé à arguer de la surcapacité de la flotte qui ne permettait pas des taux de remplissage suffisant pour permettre de diminuer le coût de revient de la traversée et qu'il fallait en conséquence retirer des navires du détroit.

Aujourd'hui que cinq navires de la COMARIT et la COMANAV FERRY qui travaillaient sur la ligne Tanger Med/ Algeciras se sont retirés, on devait s'attendre logiquement à une baisse substantielle des tarifs selon les oracles de Tanger Med, or on se rend compte encore une fois que leur prophétie est tombée à l'eau avec une hausse vertigineuse des tarifs.

Mais au delà de toutes ces considérations, qui ne démontrent enfin de compte que l'ignorance des choses de la mer et l'absence totale de la culture portuaire de nos responsables à Tanger Med et ailleurs, aujourd'hui c'est de leur passivité en tant que responsables publics, investis de pouvoirs régaliens de la part de l'Etat Marocain, qu'il faut s'étonner.

Investir plus de 2 MMDHS dans le port de Tanger Med à passagers a été un engagement hautement symbolique de la part de l'Etat Marocain pour assurer les meilleurs conditions de la traversée pour ses RME, mais aujourd'hui on se rend compte que dans le transport maritime comme dans le transport routier, il ne suffit pas de construire une infrastructure moderne pour régler les problèmes des accidents, encore faut-il avoir le bon véhicule et surtout le bon chauffeur.

You might like also

Les présidents de l'Autorité Portuaire d'Almeria et le président de BALEARIA échangent sur leur collaboration
Jesús Caicedo, président de l'autorité portuaire d'Almeria (APA), a eu des entretiens avec le président de la compagnie maritime Baleària, Adolfo Utor. …
20 Days ago
Participation du port de Tanger-Ville au plus important rendez-vous des croisiéristes en Europe
Des responsables du port de Tanger Ville ont pris part au Seatrade Europe 2019 le plus important rendez-vous des acteurs du marché de la croisière en Europe et dans le monde. …
30 Days ago
Opération Marhaba 2019: un exercice réussit
Le Ministère de l’Equipement, du Transport de la Logistique et de l’Eau (METLE) porte à la connaissance de l’opinion publique que l’opération Marhaba 2019 s’est déroulée dans de bonnes conditions de confort et de sécurité grâce aux efforts conjugués des différents départements intervenants.​​​ …
37 Days ago
Fret Maritime : FRS dope la ligne Tanger Med/Motril
Des chiffres encourageants pour la ligne maritime régulière exploitée par la compagnie de navigation FRS entre les ports de Motril et Tanger-Med. …
38 Days ago
Recevez notre newsletter