Edito : le Messie est en nous

Edito
Typography

altUne fois encore, nos politiques nous révèlent au grand jour le peu d’intérêt qu’ils accordent pour le secteur du transport maritime. Invité la semaine dernière par la chambre des conseillers, à s’exprimer sur la politique de son gouvernement dans le secteur du Transport, notre chef de gouvernement Abdelilah BENKIRANE, a exposé pendant plus de quarante minutes sa stratégie future et les actions entreprises jusque là, par son équipe pour la réforme du secteur.

Malheureusement, l’essentiel du discours de nos politiques à de rares exceptions, s’est focalisé sur la problématique du transport routier. Quant à l’aérien et le ferroviaire, ils n’ont été cité, que parce que se sont toujours des monopoles publics.

Aujourd’hui, alors que nos emplois sont perdus et la survie de nos entreprises ne tient plus qu’au miracle, les acteurs du secteur du transport maritime ne peuvent compter que sur eux-mêmes. L’action fédératrice, même si elle est difficile par moment, à cause de la divergence des intérêts particuliers, est devenue au vu de l’urgence de la situation une nécessité plus que pressante.

Le Messie qui sauvera notre secteur, ne tombera ni du ciel, ni jaillira de la terre, mais il naitra de notre action quotidienne, qui doit plus que jamais, être mue par le sens de l’intérêt général et la coordination des efforts collectifs publics et privés.

El Mostafa FAKHIR

Directeur des Publications de MaritimeNews

Ajouter un Commentaire

Les commentaires publiés n'expriment pas la position de MaritimeNews.
Cher lecteur et lectrice, les commentaires sont libres, sans contrôle apriori, alors
soyez responsable, exprimez vous sans citer les noms des personnes ou des organismes en cas de critiques.


Code de sécurité
Rafraîchir