Le plus beau jour de ma vie

Edito
Typography

L’événement a été soigneusement préparé, les cadres de la Direction de la Marine Marchande, de l’ISEM et du Ministère se sont mobilisés pour la réussite de la journée d’étude sur la stratégie du secteur du transport maritime et du développement du pavillon national.

Rien n’a été laissé au hasard, même le lieu choisi pour abriter cette réflexion collective a été un symbole fort, l’ISEM a rassemblé durant toute une journée le meilleur de ce que peut compter le secteur maritime et portuaire marocain comme personnalités de choix.

Le Ministre des Transports Mr Mohamed Najib BOULIF, qui a présidé la cérémonie d’ouverture des travaux de cette journée d’étude a insisté sur la démarche participative pour la définition des options stratégiques pour la dynamisation du secteur du transport maritime marocain.

Quatre ateliers ont été organisés en parallèle pour débattre de sujets tout aussi importants les uns que les autres, ainsi un premier atelier a été consacré à la compétitivité de l’économie maritime, un second au cadre institutionnel et réglementaire, un troisième a été consacré aux ressources humaines et la formation alors que le quatrième atelier a été dédié aux infrastructures portuaires.  

Cadres des différents départements ministériels, professionnels du secteur du transport maritime, manutentionnaires, grands chargeurs comme le Groupe OCP et SAMIR, Caisse de compensation, organisations syndicales et patronales ainsi que le monde associatif ont été fortement représentés durant cette journée d’étude.

La qualité des débats et des différentes interventions des participants aux ateliers ont constitué une véritable rupture avec les discours de langue de bois qu’on avait l’habitude d’entendre autrefois.

A la fin des travaux, une synthèse des principales recommandations des différents ateliers ont été présentés par le Directeur de la Marine Marchande qui a tenu à remercier au nom des participants à la journée d’étude, la Directrice de l’ISEM pour les efforts qui ont été déployés pour réussir cet événement.

Aujourd’hui, il est évident que cette journée du 29 janvier 2014, fera date dans l’histoire maritime du Maroc, car à partir de cette date, il est certain que plus rien ne sera plus comme avant. 

Recevez notre newsletter
Pas de connexion Internet