Coopération avec le Groupe espagnol Acciona

Marine Marchande
Typography

altMonsieur Aziz Rabbah, Ministre de l’Equipement et du Transport a reçu, le 20 novembre 2012 au siège du Ministère, Monsieur Jorge Vega-Penichet Lopez représentant le Groupe espagnol Acciona.

Acciona est un grand conglomérat espagnol leader dans la construction et la gestion des infrastructures, les énergies renouvelables, l’eau et les services.

Présent dans 30 pays à travers le monde, le groupe emploie actuellement 30.000 salariés et contrôle au Maroc les sociétés Trasmediterranea Shipping Maroc et Ferrymaroc intervenant dans le transport maritime de passagers et de marchandises.

Très impliqué dans le domaine des énergies renouvelables, Acciona fait partie du Consortium mené par le Groupe Saoudien ACWA Power International récemment déclaré par MASEN adjudicataire pour la conception, la construction, l’exploitation et la maintenance de la première phase du Complexe Solaire de Ouarzazate.

L’audience avec Monsieur Aziz Rabbah a mis en exergue, la stabilité, les relations privilégiées et de bon voisinage existant entre le Royaume du Maroc et le Royaume d’Espagne. La convergence des points de vue et la complémentarité des deux pays cimentée par leur histoire et leur destin commun leur permettra de surmonter tous les défis.

L’ouverture du Maroc aux investissements en développement durable met le Groupe Acciona en pôle position pour étendre son expertise et son savoir- faire tant au niveau local que régional, accompagnant ainsi les effets et le nouveau modelage de la mondialisation.

C’est ainsi que les secteurs suivants ont été identifiés : l’énergie éolienne, le transport maritime de marchandises reliant le Maroc aux pays du Maghreb jusqu’en Jordanie et le Maroc avec les pays de la côte Ouest africaine, les infrastructures et notamment la construction de routes, autoroutes et tunnels tout en affirmant encore plus la présence du groupe dans l’énergie solaire.

Ajouter un Commentaire

Les commentaires publiés n'expriment pas la position de MaritimeNews.
Cher lecteur et lectrice, les commentaires sont libres, sans contrôle apriori, alors
soyez responsable, exprimez vous sans citer les noms des personnes ou des organismes en cas de critiques.


Code de sécurité
Rafraîchir