Le Maroc lance un service en ligne pour les demandes d'immatriculation des navires

Marine Marchande
Typography

Le ministère marocain des transports a annoncé dimanche le lancement d'un nouveau service en ligne dédié au dépôt et au suivi des demandes d'immatriculation des navires.

Le service en ligne concernera notamment les navires marchands, de service et nautiques, dont les registres sont "tenus par les services de la marine marchande".

Le ministère a précisé que l'action s'inscrit dans le cadre de la "dématérialisation des procédures administratives et de l'amélioration de la qualité des services fournis aux usagers".

Le nouveau service est accessible via le site internet du ministère dans la rubrique E-services.

Le service offrira "les principales fonctionnalités aux utilisateurs, notamment le "dépôt en ligne des demandes d'immatriculation de navires, le rendez-vous en ligne avec le service de la marine marchande de leur choix, et le suivi de l'avancement du traitement de la demande d'immatriculation".

Le ministre a déclaré que les utilisateurs intéressés peuvent accéder à plus de détails dans un manuel d'instructions disponible sur la page d'accueil du service. .

La déclaration invite les utilisateurs à contacter l'administration via Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. pour de plus amples informations.

Le gouvernement marocain intensifie les opérations en ligne dans le cadre de son engagement renouvelé à accélérer la numérisation des services administratifs du pays.

Le pays s'est engagé à renforcer son approche de la numérisation dans le cadre de COVID-19, car il espère rendre tous les services importants disponibles en ligne et faciliter les procédures pour les clients afin de limiter leurs déplacements dans le contexte de la propagation de la pandémie.

consulter le communiquer de presse en cliquant ici.

Ajouter un Commentaire

Les commentaires publiés n'expriment pas la position de MaritimeNews.
Cher lecteur et lectrice, les commentaires sont libres, sans contrôle apriori, alors
soyez responsable, exprimez vous sans citer les noms des personnes ou des organismes en cas de critiques.


Code de sécurité
Rafraîchir