La région marocaine du Souss-Massa va lancer 24 projets d'aquaculture

Pêche
Typography

La région du Souss-Massa, au sud du Maroc, a annoncé qu'elle était prête à lancer 24 projets d'aquaculture dans le cadre du plan de développement de l'aquaculture de la région.

Il s'agit notamment de 20 projets de conchyliculture et de quatre projets d'élevage d'algues, a déclaré le président de la région, Brahim Hafidi, aux médias d'État marocains... Il a ajouté que la région met actuellement en place environ 11 projets sur une superficie de 438 hectares.

Les projets d'aquaculture s'inscrivent dans le cadre du plan de l'Agence nationale pour le développement de l'aquaculture (ANDA) visant à dynamiser le secteur dans la région du Souss-Massa.

Avec un budget total de 248 millions de dirhams (27,2 millions de dollars), l'ANDA prévoit une production de 13 000 tonnes d'ici 2023, en plus de la création de 319 emplois directs.

En plus d'accueillir des investissements et de créer des emplois, les nouveaux projets amélioreront également la qualité de vie des marins qui se lancent dans l'aquaculture, selon le responsable.

Le conseil régional a alloué une somme de 20 millions de dirhams (2,2 millions de dollars) à l'initiative, tandis que le ministère des pêches maritimes a alloué 12 millions de dirhams (1,3 million de dollars) aux projets.

Ces fonds viennent soutenir les investissements structurels pour le développement de l'aquaculture dans le Souss-Massa, et soutenir les initiatives des coopératives de pêcheurs et de jeunes entrepreneurs.

Le secteur croissant de l'aquaculture au Maroc attire également les investissements étrangers.

En mai, des investisseurs des Pays-Bas et de Norvège ont contribué à hauteur de 2,5 millions de dollars à un projet d'aquaculture dans la province méridionale de Sidi Ifni, à 160 kilomètres d'Agadir.

L'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) soutient également le projet.

L'aquaculture au Maroc remonte à 1956, grâce à un ostréiculteur français qui a créé le premier parc ostréicole dans la lagune de la ville de Oualidia, à 176 kilomètres de Casablanca.

Ajouter un Commentaire

Les commentaires publiés n'expriment pas la position de MaritimeNews.
Cher lecteur et lectrice, les commentaires sont libres, sans contrôle apriori, alors
soyez responsable, exprimez vous sans citer les noms des personnes ou des organismes en cas de critiques.


Code de sécurité
Rafraîchir