Le Maroc et le Pays Basque discutent de la coopération en matière de pêche

Pêche
Typography

Zakia Driouch, secrétaire générale du département de la pêche au ministère de l'agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, a reçu lundi 15 mars une délégation d'hommes et de femmes d'affaires du Pays basque.

La délégation s'est enquise des possibilités d'investissement au Maroc dans le secteur de la pêche.

Maria Tato, présidente de la délégation, a exprimé la volonté du Pays basque de coopérer avec le Maroc dans le secteur de la transformation des produits de la pêche et celui du recyclage du plastique issu de la pêche.

Driouch a souligné que les deux parties peuvent "rapidement" développer leurs activités de recyclage des déchets de pêche. La nouvelle stratégie nationale de la pêche est "en cours de finalisation", a-t-elle ajouté. Une stratégie qui met fortement l'accent sur la durabilité et la préservation de l'environnement.

"Nous sommes prêts à établir un échange d'expertise entre le Maroc et le Pays basque", a annoncé Mme Driouch. Elle a également évoqué le fait que la pêche est l'un des piliers de l'économie marocaine.

Dans le cadre de sa mission, la délégation se rendra à Laayoune et Dakhla pour explorer davantage le potentiel de ces régions dans le domaine de la pêche et de l'aquaculture.

Selon M. Tato, la délégation rencontrera des hommes et des femmes d'affaires marocains ainsi que des propriétaires d'entreprises opérant dans le secteur de la transformation des produits de la pêche, afin de discuter des stratégies prometteuses.

Malgré la pandémie, les exportations et l'industrie de la pêche marocaine ont fonctionné normalement.

En avril 2020, le ministère de l'Agriculture et de la Pêche a annoncé dans un communiqué que les marchés marocains ont connu une recrudescence des activités de pêche.

Les relevés montrent une augmentation de la production et un approvisionnement régulier en produits de la pêche entre 2019 et 2020.

Selon le même communiqué, les exportations n'ont pas été affectées malgré la priorité accordée au marché national.

Le Maroc figure depuis longtemps parmi les pays ayant la plus forte production de pêche. En 2018, l'Organisation pour l'alimentation et l'agriculture (FOA) a classé le Maroc au 13e rang de la production mondiale de poisson.

Ce classement a placé le Maroc à la tête du continent africain, avec 1,4 million de tonnes de production de poisson, montrant une croissance toujours plus importante de l'industrie.

Ajouter un Commentaire
Les commentaires publiés n'expriment pas la position de MaritimeNews.
Cher lecteur et lectrice, les commentaires sont libres, sans contrôle apriori, alors
soyez responsable, exprimez vous sans citer les noms des personnes ou des organismes en cas de critiques.