La société marocaine Somagec va investir dans la construction d'un terminal de stockage à Djibouti

Portuaire
Typography

Le groupe marocain Somagec et l'Autorité des Ports et Zones Franches de Djibouti (DPFZA) ont annoncé un contrat pour la construction d'un terminal de stockage dans le Parc Industriel de Damerjog (DDIP) à Djibouti.

Les deux parties ont signé l'accord cette semaine à Djibouti.

Aboubaker Omar Hadi, président de l'autorité portuaire de Djibouti, et Roger Sahyoun, PDG de Somagec, ont signé l'accord.

L'accord concerne le premier d'une série de cinq terminaux dont la construction est prévue dans le complexe.

Les terminaux offriront une capacité de stockage de plus de 750.000 mètres cubes, ce qui constituera un atout pour faciliter le transit des produits et le commerce régional.

M. Hadi a exprimé la satisfaction de la DPFZA quant à la signature de l'accord avec la Somagec, qui servira à faire progresser "l'industrialisation de Djibouti et de l'Afrique de l'Est".

Il a ajouté que le port positionnera Djibouti comme un "centre pétrochimique pour la région".

Le DDIP est l'un des plus grands projets en cours à Djibouti, couvrant une superficie de 30 kilomètres carrés.

La première phase des travaux est prévue pour durer 30 mois. Le projet comprend la construction d'une jetée offshore de trois kilomètres, avec deux quais. L'un des quais est conçu pour accueillir des navires de 5 000 à 100 000 tonnes de port en lourd (TPL), tandis que l'autre accueillera des navires de 2 000 à 30 000 TPL.

Djibouti a lancé les travaux de construction du DDIP en septembre 2020.

Le pays d'Afrique de l'Est veut faire de ce hub la première base industrielle et l'un des principaux complexes pétrochimiques d'Afrique.

Ajouter un Commentaire
Les commentaires publiés n'expriment pas la position de MaritimeNews.
Cher lecteur et lectrice, les commentaires sont libres, sans contrôle apriori, alors
soyez responsable, exprimez vous sans citer les noms des personnes ou des organismes en cas de critiques.