Lancement de l'exercice "Sarex Detroit 2022"

Marine Militaire
Typography

Le lancement de l'exercice national de recherche et de sauvetage en mer "Sarex Détroit 2022" a eu lieu mercredi à Tanger, en présence de personnalités militaires et civiles, et des partenaires de la mission nationale SAR. Organisé par le département des pêches maritimes, conjointement avec la Marine Royale, la Gendarmerie Royale, la Force Aérienne Royale (FRA) et la Protection Civile, cet exercice de recherche et de sauvetage de vies humaines en mer, qui se déroulera au large des côtes du port de Tanger Med, consiste en une opération de sauvetage grandeur nature, impliquant un navire à passagers en difficulté suite à une fuite nécessitant l'évacuation d'urgence de 50 personnes dont de nombreux blessés.

Cet exercice, qui se déroulera jeudi, a également pour objectif de contribuer à l'amélioration du niveau de coordination entre les différents intervenants pour une utilisation rationnelle et efficace des ressources navales, aériennes et terrestres, et offre une nouvelle opportunité d'entraînement pour les équipages des unités. de sauvetage maritime et aérien.

A cet effet, les organisateurs déploieront leurs moyens d'intervention et d'évacuation des rescapés par voie maritime et aérienne, en vue de tester leur capacité à sauver des personnes en difficulté en mer et à les prendre rapidement en charge médicalement et administrativement, une fois acheminées au port.

C'est aussi l'occasion pour tous les partenaires d'appliquer les procédures de gestion et de conduite des opérations complexes de recherche et de sauvetage de masse définies par l'Organisation maritime internationale (OMI) et l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI).

16536965628531653696562865

Intervenant lors d'un séminaire national sur l'organisation du sauvetage aérien et maritime au Maroc et les perspectives de développement de cette mission, organisé en marge de cet exercice, le directeur de la formation maritime, des gens de mer et du sauvetage au département des pêches maritimes, Ahmed El Kohen, a souligné la pertinence du thème de cet exercice, qui porte sur le sauvetage de masse, étant aujourd'hui au centre des préoccupations de toutes les organisations de sauvetage à travers le monde, en raison de sa particularité et de sa complexité, du fait du gigantisme des navires à passagers, de la fréquence de leur rotation dans certaines zones, comme le détroit de Gibraltar, et de l'importance des moyens à mobiliser pour leur porter secours .

"Cet exercice répond à notre souci constant d'améliorer les compétences des coordonnateurs et des sauveteurs pour faire face à un incident majeur en mer. En même temps, il nous permet de tester le niveau d'efficacité de nos capacités techniques et matérielles à répondre de manière appropriée aux situations de détresse en mer, conformément aux pratiques pertinentes dictées par l'OMI et l'OIAC", a-t-il déclaré.

Le responsable a assuré que les différents exercices organisés par le passé ont permis de renforcer le système national SAR, dans le but de lui permettre de jouer pleinement son rôle et de répondre aux attentes des usagers de la mer traversant les eaux maritimes du Royaume, notant qu'un total de 907 alertes ont été enregistrées en 2021, ayant mobilisé les ressources nationales SAR et permis de sauver 843 marins et navigateurs, et de sauver 12 449 candidats à l'immigration clandestine.

Il a affirmé que le département des pêches maritimes ne ménage aucun effort pour assurer un service SAR national et régional de qualité, à travers le renforcement des moyens dédiés au centre de coordination du sauvetage maritime de Bouznika et la mise en place d'une intervention rapide et efficace.

"Nous comptons améliorer l'organisation du sauvetage maritime pour lui offrir un nouveau cadre plus autonome et plus efficace, lui permettant de mieux remplir sa mission de sauvetage des vies humaines en mer et de préservation des biens en mer", a-t-il déclaré. Il a également souligné que le renforcement du dispositif d'intervention est également pris en compte, grâce à un programme d'acquisition de nouvelles unités, dont deux vedettes SAR, en cours de construction, pour les régions de Tanger et Dakhla.

1653696567684

Après avoir souligné que le développement du système national de recherche et de sauvetage maritime constitue un engagement irréversible pour l'amélioration des capacités nécessaires à l'accomplissement de la noble mission qui incombe au Maroc en tant qu'Etat côtier, M. El Kohen a salué la coopération étroite et dynamique qui existe entre les différentes composantes civiles et militaires dans le domaine de la recherche et du sauvetage maritime, ce qui permet de gagner le pari de la sécurité des usagers des eaux maritimes du Royaume.

Il a également salué l'excellente coopération entre le Maroc et l'Espagne dans le domaine de la recherche et du sauvetage maritime, qui se manifeste sur le terrain par des actions conjointes de coordination des opérations de sauvetage, de formation ou d'exercices SAR, se félicitant de l'étroite coopération et des échanges fructueux entre le Maroc et les Etats africains, qui se développent davantage, à travers les réunions des comités de sauvetage des régions SAR et les actions de formation qui s'inscrivent dans le cadre du Plan global de l'OMI, qui prône la coopération internationale dans ce domaine et invite les Etats côtiers à unir leurs efforts.

Dans une déclaration à M24, le directeur du Centre de Coordination des Secours Maritimes (CCSM), Mohammed Drissi, a souligné que cet exercice consiste à simuler une détresse à bord d'un navire à passagers et mobilisera les moyens de secours du Département des pêches maritimes, de la Marine Royale, de la Gendarmerie Royale, de la FRA et de la Protection Civile, ainsi que d'autres moyens de l'autorité portuaire de Tanger Med et du port de Tanger Ville, pour venir en aide aux survivants et aux blessés, et les soutenir une fois acheminés au port.

Pour sa part, le Commissaire en chef de 1ère classe de l'Inspection de la Marine Royale, Driss Filali, a indiqué que l'Office National SAR organise l'exercice Sarex Detroit deux fois par an, comme gage et témoignage du partenariat civil-militaire. et ce en exécution des Hautes instructions de SM le Roi Mohammed VI, Chef Suprême et Chef d'Etat Major Général des Forces Armées Royales, et en réponse aux engagements pris par le Royaume du Maroc, suite à la ratification d'un certain nombre de conventions internationales relatives au sauvetage de vies humaines en mer. Cet exercice, qui se déroulera au large de Port Tanger Med dans le cadre de l'opération Marhaba 2022, a pour thème principal "le sauvetage de masse", a-t-il précisé, notant que le scénario établi vise à secourir un groupe de passagers à bord d'un car-ferry en détresse.

M.Filali a indiqué que cet événement de trois jours, auquel participent les pays membres de l'Initiative de défense 5+5 et les Émirats arabes unis, constitue le cadre approprié pour l'échange d'expériences et d'expertise, en vue de renforcer les capacités de sécurité et de sûreté maritimes.

Cette rencontre, qui s'est déroulée en présence notamment de représentants des services SAR d'Espagne, de la wilaya de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima et des autorités locales, a été marquée par la présentation d'exposés sur "le SAR maritime au Maroc", "les opérations de recherche et de sauvetage en mer" et "le sauvetage aéronautique". Il est à noter que l'Espagne participe à cet exercice avec un hélicoptère et une unité maritime, conformément aux recommandations de la Convention internationale de 1979 sur la recherche et le sauvetage relatives à la coopération entre pays voisins dans ce domaine.

Pour réagir à ce post merci de vous connecter ou s'inscrire si vous n'avez pas encore de compte.