Le « Moskva », vaisseau amiral de la flotte russe en mer Noire, « gravement endommagé »

Marine Militaire
Typography

Le navire amiral russe en mer Noire aurait été touché par des missiles ukrainiens. Les 500 marins à bord auraient été évacués.

 

La Russie a subi un de ses plus gros revers matériels depuis le début de l’invasion de l’Ukraine, le croiseur « Moskva », vaisseau amiral de la flotte de la mer Noire, ayant été « gravement endommagé » par une explosion de munitions selon Moscou, et par des frappes de missiles selon Kiev.

Au moment où l’armée russe est en passe de prendre le contrôle du port stratégique de Marioupol, sur la mer d'Azov, et d’étendre son offensive dans le sud et l’est de l’Ukraine, le croiseur lance-missiles Moskva a été « gravement endommagé », selon le ministère russe de la Défense, cité par les agences d’Etat Ria Novosti et Tass.

« En raison d’un incendie, des munitions ont explosé à bord », et l’équipage a été entièrement évacué, a indiqué le ministère, précisant qu’une enquête était en cours pour déterminer l’origine de cet incendie. Les autorités ukrainiennes ont affirmé pour leur part que le Moskva avait été touché par des missiles.

« Des missiles Neptune qui protègent la mer Noire ont causé d’importants dégâts à ce navire russe », s’est félicité le gouverneur ukrainien de la région d’Odessa (sud), Maxime Martchenko.

Un conseiller du président ukrainien, Oleksiï Arestovitch, a déclaré sur YouTube qu'« une surprise est arrivée au vaisseau amiral de la flotte russe de la mer Noire ». « Il brûle avec intensité. Maintenant. Et avec cette mer agitée, il est impossible de savoir quand ils seront capables de recevoir de l’aide », a-t-il dit, assurant que « 510 membres d’équipage » étaient à bord. Selon des observateurs du conflit, il pourrait être en train de couler.

Le Moskva a été mis en service du temps de l’Union soviétique en 1983 et a participé à l’intervention russe en Syrie à partir de 2015.

Pour réagir à ce post merci de vous connecter ou s'inscrire si vous n'avez pas encore de compte.