Des chercheurs marocains inventent un biocarburant de 3ème génération à partir de micro-algues marines

Science
Typography

Rabat – Une équipe de jeunes chercheurs de la fondation MAScIR a mis en place un processus permettant l’obtention de biocarburant de 3ème génération à partir de micro-algues marines d’origine marocaine.

Ce projet s’inscrit dans le cadre de la volonté de positionner le Maroc dans les rangs des pays producteurs de technologies, de permettre l’éclosion d’une économie à forte valeur ajoutée et de renforcer l’image du Maroc au niveau international, favorisant ainsi son attractivité pour les investissements étrangers.

MAScIR, the Moroccan foundation for Advanced Science, Innovation and Research, est une institution publique à but non lucratif qui vise la promotion de la recherche scientifique, à travers les axes stratégiques de l’énergie, l’eau, l’environnement, la santé et la technologie.

Les résultats préliminaires en laboratoire ont permis d’isoler une souche ayant un contenu lipidique initiale de plus de 30 pc avec une croissance rapide prouvant la faisabilité technique du processus.

Ahmed Reda Chami, également président de MAScIR, a qualifié de « satisfaisants » les résultats réalisés par la fondation, précisant que le nombre de brevets déposés s’élève à 7 et portent, entre autres, sur la valorisation de l’argile, les propriétés physiques des nanoparticules et la conception d’un système embarqué pour multi caméras.

 

Ajouter un Commentaire

Les commentaires publiés n'expriment pas la position de MaritimeNews.
Cher lecteur et lectrice, les commentaires sont libres, sans contrôle apriori, alors
soyez responsable, exprimez vous sans citer les noms des personnes ou des organismes en cas de critiques.


Code de sécurité
Rafraîchir