X-Press Feeders va affréter des navires neufs de 7 000 TEU auprès de Eastern Pacific.

Science
Typography

Eastern Pacific Shipping (EPS) a commandé quatre porte-conteneurs de 7 000 TEU à la société chinoise New Times Shipbuilding, après avoir conclu un accord d'affrètement de cinq à sept ans avec le transporteur singapourien X-Press Feeders.

La commande est assortie d'options pour deux navires supplémentaires, la livraison des nouvelles constructions étant prévue entre fin 2023 et mi-2024.

Le transporteur singapourien EPS, contrôlé par Idan Ofer, paiera environ 70 millions de dollars pour chaque nouveau navire. Il s'agit de la première commande de la société à New Times, qui s'était auparavant tournée vers les chantiers sud-coréens pour ce type de navire.

Les opérateurs de lignes régulières et les fournisseurs de tonnage semblent avoir un penchant pour les navires de 7 000 EVP, car les navires de cette taille peuvent transporter des conteneurs entre l'Asie orientale et le golfe Persique.

Le carnet de commandes actuel représente environ 18 % de la flotte mondiale, dont une grande partie est constituée de navires collecteurs, de Néo-Panamax et de porte-conteneurs ultra-larges.

Une poignée de navires de 7 000 EVP sont commandés par des sociétés telles que l'Asiatic Lloyd et Sea Consortium, la société mère de X-Press Feeders, qui ont commandé ces nouvelles constructions à Dalian Shipbuilding Industry Company et Shanghai Waigaoqiao Shipbuilding en Chine.

Dans le même temps, le patron de l'opérateur de ligne taïwanais TS Lines, Chen Te-sheng, a déclaré en mai que sa société discutait de commandes pour quatre navires de 7 000 EVP, apparemment avec Shanghai Waigaoqiao. En outre, le fournisseur de tonnage canadien Seaspan Corporation serait également en train de négocier avec des chantiers navals en Chine, au Japon et en Corée du Sud pour une vingtaine de navires de ce type.

Ajouter un Commentaire
Les commentaires publiés n'expriment pas la position de MaritimeNews.
Cher lecteur et lectrice, les commentaires sont libres, sans contrôle apriori, alors
soyez responsable, exprimez vous sans citer les noms des personnes ou des organismes en cas de critiques.