Le Maroc va établir une route maritime entre le Sahara et les îles Canaries

Croisière
Typography

Le Maroc s'apprête à établir une route maritime pour les passagers et le commerce entre Tarfaya, au Sahara, et les îles Canaries.

Le ministère marocain de l'équipement, des transports et de la logistique a publié, mardi 17 novembre, un appel à manifestation d'intérêt pour les compagnies souhaitant exploiter la future ligne.

La nouvelle route maritime entre le Maroc et les îles Canaries transportera à la fois des passagers et des marchandises.

Selon le ministère de l'équipement, la ligne mixte vise à renforcer les services maritimes que les ports marocains fournissent et à contribuer au développement économique et social des provinces du sud du Royaume.

La future route maritime permettra également de réduire le temps nécessaire au transport maritime entre le Maroc et les îles Canaries.

Il n'existe actuellement aucune route maritime directe entre le pays d'Afrique du Nord et l'archipel espagnol. Les voyageurs qui souhaitent se rendre du Maroc aux îles Canaries par bateau doivent passer par l'Espagne continentale et les trajets durent généralement plus de deux jours.

Un nouvel itinéraire au départ de Tarfaya permettrait de réduire à quelques heures le temps nécessaire pour atteindre les îles Canaries.

Bien qu'aucune date précise de réalisation de ce projet ne soit connue du public, le ministère de l'équipement a fixé au 26 janvier 2021 la date limite de dépôt des demandes pour les entreprises souhaitant exploiter cette ligne.

L'entreprise qui obtiendra le droit d'exploiter la ligne maritime signera un contrat de cinq ans avec les autorités marocaines.

Les demandes doivent comprendre tous les détails administratifs, techniques et financiers relatifs au projet.

Le ministère évaluera toutes les demandes sur la base de 12 critères, notamment l'expérience de la compagnie, le budget d'investissement et la part du capital marocain, ainsi que le nombre, l'âge et le type de bateaux qui seront utilisés sur la ligne.

Ajouter un Commentaire

Les commentaires publiés n'expriment pas la position de MaritimeNews.
Cher lecteur et lectrice, les commentaires sont libres, sans contrôle apriori, alors
soyez responsable, exprimez vous sans citer les noms des personnes ou des organismes en cas de critiques.


Code de sécurité
Rafraîchir