Edito : L’Etat Marocain adresse un signal fort, les investissements du Royaume dans le secteur Maritime et Portuaire ne seront pas pris en otages

Edito
Typography

altLa série d’auditions d’ex dirigeants et responsables du secteur maritime et des syndicalistes par la Brigade Nationale de la Police Judiciaire (BNPJ) ces derniers quarante huit heures, adresse un signal fort sur l’engagement inéluctable du Royaume à ne pas laisser ses investissements stratégiques pris en otage par des intérêts personnels et opportunistes.

Ainsi, il n’est plus permis dans des secteurs stratégiques comme le transport maritime et portuaire qui hypothèquent le développement économique du Royaume, de les laisser en proie à des pratiques d’une autre ère, qui ne correspondent ni à l’ambition commune des marocains, et qui ne reflètent pas la nouvelle dynamique que connait le Royaume après l’adoption de la nouvelle constitution du 1er Juillet  2011.

A tous ceux et celles qui président aux destinées du secteur maritime et portuaire du Maroc, une nouvelle règle de gouvernance vient d’être mise en œuvre, l’exercice de la responsabilité n’est plus un fait pour honorer la personne, mais bien une charge pour laquelle le principe de reddition des comptes est fortement associé.

Rédaction de MaritimeNews

Recevez notre newsletter
Pas de connexion Internet