La conserve de poisson, une activité stricte en termes d’exigences sanitaires

Pêche
Typography

Safi – L’industrie de la conserve de poisson à Safi est l’une des activités les plus strictes en termes d’exigences sanitaires, a souligné jeudi, l’Association des Industries de Poisson de la cité de l’Océan.

Au cours de cette période de la pandémie de la Covid-19, les industries de conserve de poisson à Safi ont strictement appliqué les règles de prévention (sensibilisation, prise de température, distanciation sociale, port des masques de protection et des visières, désinfection des mains et des moyens de transport, espacement dans les moyens de transport …), a précisé ladite Association dans un communiqué.

Et de faire remarquer que toutes les unités de production ont été visitées plusieurs fois depuis le début de l’état d’urgence sanitaire, par une commission de contrôle qui s’est assurée que les mesures de prévention étaient appliquées, ajoute la même source, rappelant que « cette industrie traite un poisson frais qui doit être travaillé dans des limites de temps et dans un environnement sanitaire parfaitement stérilisé ».

Et la même source de relever que les employés de ces unités font l’objet d’une attention particulière aussi bien en termes de santé que de conditions de travail, précisant que les unités sont auditées plusieurs fois par an par des organismes nationaux et internationaux.

Les chefs d’entreprises opérant dans le secteur de la conserve de poisson de Safi ont, par ailleurs, déploré le fait que cette pandémie mondiale, méconnue et difficilement contrôlable, a fait des dégâts partout dans le monde et que Safi n’a pas été épargnée.

Dans la foulée, ils ont rappelé que la ville de Safi a été « un modèle » en matière de maîtrise du coronavirus pendant toute la période de confinement puisque qu’elle n’a enregistré aucun cas.

« Nous souhaitons ainsi remercier toutes les autorités publiques qui ont contribué à cette réussite. Ces efforts ont permis aux habitants de la ville de vivre dans une grande sérénité et aux opérateurs économiques de maintenir leur activité et l’emploi », note la même source.

Tout en précisant que les unités de production de conserve de poisson ne sont pas « des foyers de contamination » contrairement à ce qui a été relayé dans certains média et réseaux sociaux, ils ont tenu à indiquer que les employés d’un certain nombre d’unités ont subi les dépistages au cours de la période de confinement et tous les tests étaient négatifs, et que « les cas testés positifs étaient majoritairement asymptomatiques ».

« Nous souhaitons aussi rassurer les consommateurs sur la qualité des produits que nous fabriquons. Les conserves de poisson subissent au cours du processus de production une stérilisation, ce qui en fait l’un des aliments les plus sûrs et les plus sains », conclut le communiqué.

L’industrie de la conserve de poisson, rappelle-t-on, est le principal employeur de la ville de Safi avec plus de 7.000 emplois directs et 30.000 emplois indirects. Cette industrie exporte plus de 90% de sa production vers plus de 100 pays à travers le monde.

Ajouter un Commentaire

Les commentaires publiés n'expriment pas la position de MaritimeNews.
Cher lecteur et lectrice, les commentaires sont libres, sans contrôle apriori, alors
soyez responsable, exprimez vous sans citer les noms des personnes ou des organismes en cas de critiques.


Code de sécurité
Rafraîchir