Le Sénégal travaille à la création d'une zone de pêche commune avec la Mauritanie

Pêche
Typography

La ministre sénégalaise des Mines et du Pétrole, Sophie Gladima, a déclaré dimanche qu'elle allait présenter à la Mauritanie une proposition visant à créer une "zone de pêche commune, très demandée par les pêcheurs sénégalais".

La ministre s'exprimait lors d'une visite dans la ville sénégalaise de Saint-Louis, à la frontière avec la Mauritanie.

Les pêcheurs sénégalais aspirent à la conclusion d'un accord avec la Mauritanie, similaire à celui qui lie leur pays à la Guinée Bissau.

Le ministre a précisé que la Mauritanie est un pays indépendant, souverain dans ses décisions et que nous devons négocier avec elle pour obtenir des facilités pour pêcher dans ses eaux territoriales.

La Mauritanie autorise un nombre limité de Sénégalais à accéder à ses eaux territoriales, en vertu d'un accord de pêche signé entre les deux pays, qui a récemment augmenté le nombre de licences.

L'entrée illégale de pêcheurs sénégalais dans les eaux territoriales mauritaniennes provoque souvent des tensions entre les deux pays.

Ajouter un Commentaire
Les commentaires publiés n'expriment pas la position de MaritimeNews.
Cher lecteur et lectrice, les commentaires sont libres, sans contrôle apriori, alors
soyez responsable, exprimez vous sans citer les noms des personnes ou des organismes en cas de critiques.