Le rôle de l’économie bleue dans le développement régional au centre d’un colloque à Dakhla

Pêche
Typography

Le rôle de l’économie bleue dans le développement de la région de Dakhla-Oued Eddahab a été au centre d’un colloque tenu mercredi à Dakhla, dans le cadre de la célébration de la Journée mondiale des océans et la semaine bleue.

Initiée par le Réseau « Khalij Dakhla » (Baie de Dakhla) pour l’action associative et le développement, la coordination régionale de la Coalition marocaine pour le climat et le développement durable de la région Dakhla-Oued Eddahab et l’association des enseignants des sciences de la vie et de la terre, cette rencontre a été tenue sous le thème « l’exploitation optimale de l’économie bleue, un choix stratégique du nouveau modèle de développement dans la région de Dakhla-Oued Eddahab ».

Ce colloque a pour objectif de mettre la lumière sur l’économie bleue et d’échanger des points de vue sur les moyens d’accélérer la transition de la gestion des secteurs traditionnels, tels que la pêche, le transport maritime et le tourisme vers l’économie bleue, en adoptant une vision intégrée de l’économie régionale.

Les intervenants ont souligné que ce colloque revêt une grande importance vu qu’il met en exergue l’économie bleue et son rôle dans le développement économique et la création de la richesse et des emplois au Maroc en général et dans la région de Dakhla-Oued Eddahab en particulier.

Ils ont également souligné l’impératif d’accorder une attention particulière à l’économie bleue, de la valoriser et de l’exploiter de manière durable au service du développement, particulièrement dans le contexte de la pandémie de la Covid-19, notant que l’économie bleue est aujourd’hui considérée comme l’un des piliers du nouveau modèle de développement au niveau régional.

Forte de ces atouts maritimes importants, la région Dakhla-Oued Eddahab est appelée à tirer profit de cette richesse d’une manière efficace et durable, ont-ils poursuivi, faisant savoir que ces ressources sont devenues l’une des priorités que le Maroc va adopter à l’avenir dans la mise en place de sa politique économique.

Dans ce sillage, le délégué des pêches maritimes à Dakhla, Al Mustapha Ouchkeni a présenté un exposé dans lequel il a mis l’accent sur les ressources halieutiques abondantes et diversifiées de la région, notant que le secteur de la pêche maritime contribue largement au processus de développement socio-économique de la région.

Riche de sa biodiversité marine et de ses énormes potentialités aquacoles, la perle du Sud dispose d’un potentiel halieutique de taille, représentant 65% du potentiel national exploitable, a précisé M. Ouchkeni.

Les autres intervenants ont été unanimes à souligner la nécessité de conjuguer les efforts de tous les acteurs et parties prenantes dans ce domaine, afin de promouvoir l’économie bleue et renforcer ses dispositifs et projets associés, partant du fait qu’il est un secteur économique prometteur susceptible de consolider les piliers du nouveau modèle de développement dans la région de Dakhla-Oued Eddahab.

Ajouter un Commentaire
Les commentaires publiés n'expriment pas la position de MaritimeNews.
Cher lecteur et lectrice, les commentaires sont libres, sans contrôle apriori, alors
soyez responsable, exprimez vous sans citer les noms des personnes ou des organismes en cas de critiques.