Les ports marocains ont enregistré 88 millions de tonnes d'activité en 2019

Portuaire
Typography

L'activité des ports nationaux du Maroc a atteint 88 millions de tonnes en 2019, soit une augmentation de 3,2% par rapport à l'année précédente.

L'Agence nationale des ports (ANP) a annoncé que le trafic de conteneurs a enregistré 1,3 million de conteneurs en équivalent 20 pieds (EVP). Ce chiffre représente une augmentation de 2,5 % par rapport à 2018.

L'ANP a publié un communiqué de presse pour résumer une discussion qui s'est tenue la semaine dernière sur l'avancement des projets de l'agence.

Le ministre de l'équipement et des transports, Abdelkader Amara, a présidé la réunion. Au cours de la réunion, M. Amara a souligné la "gestion anticipative très bénéfique" de la crise COVID-19.

Le fonctionnaire a partagé la gratitude de tous les employés de l'ANP pour leur travail pendant le confinement, "qui a permis de maintenir les ports opérationnels pour assurer l'approvisionnement du pays et maintenir l'importation cruciale pour l'économie".

Le Maroc est sous confinement depuis le 20 mars, mais le gouvernement a promis à plusieurs reprises qu'il continuerait à assurer la fourniture suffisante de toutes les denrées alimentaires dans tout le pays en dépit de la crise COVID-19.

La directrice générale de l'ANP, Nadia Laraki, a annoncé que l'agence avait investi 962 millions de dirhams (100,5 millions de dollars) dans le développement des infrastructures en 2019.

Le budget a couvert plusieurs projets, dont un terminal polyvalent au port d'Agadir, entre autres développements d'infrastructures.

Mme Laraki a indiqué que le chiffre d'affaires de l'ANP a augmenté de 4,1 % pour atteindre 1,85 milliard de dirhams (193 millions de dollars) en 2019. La capacité d'autofinancement a atteint 477 millions de dirhams (50 millions de dollars). La valeur ajoutée a atteint 1,17 milliard de dirhams (122,3 millions de dollars).

Malgré la crise COVID-19, le directeur du port Tanger Med, Kamal Lakhmas, a déclaré que les activités d'importation et d'exportation dans les ports Med et Mohammedia continuent à être saines.

Le 25 mars, l'ANP a rassuré les citoyens sur le fait que la pandémie n'affectait pas l'approvisionnement en biens essentiels.

Le gouvernement a rassuré que les céréales, le sucre, les aliments pour le bétail et le pétrole, entre autres produits de première nécessité, continuent d'arriver dans les ports marocains en quantités régulières, voire en excès, pour couvrir la demande intérieure du Maroc.

Ajouter un Commentaire

Les commentaires publiés n'expriment pas la position de MaritimeNews.
Cher lecteur et lectrice, les commentaires sont libres, sans contrôle apriori, alors
soyez responsable, exprimez vous sans citer les noms des personnes ou des organismes en cas de critiques.


Code de sécurité
Rafraîchir