Projet YEP-MED : un outil pour améliorer l'employabilité dans le secteur de la logistique portuaire

Portuaire
Typography

En 2020, dix partenaires de sept pays riverains de la Méditerranée se sont associés avec l'objectif commun de former des jeunes ayant des compétences adaptées au marché actuel dans des communautés logistiques et portuaires opérant dans la nouvelle économie bleue. Les partenaires se concentreront sur les régions impliquées dans le projet, dans le but de promouvoir l'inclusion sociale et la lutte contre la pauvreté.

Ces actions seront menées dans le cadre d'un nouveau projet européen intitulé YEP-MED (Young Employment in Ports of the Mediterranean) cofinancé par l'Instrument européen de voisinage - Coopération transfrontalière en Méditerranée (ENI CBCMED). Le projet, qui comptera sur un montant de 3.000.000 euros de fonds pour son développement, travaillera à une meilleure préparation des compétences requises par le marché du travail de la logistique portuaire - un secteur à fort potentiel de croissance - grâce à la formation professionnelle.

Le projet, dirigé par l'Escola Europea - Transport intermodal, vise à développer des ressources de formation et d'enseignement professionnel (EFTP) en logistique portuaire adaptées aux besoins du secteur afin de renforcer l'employabilité des jeunes ; d'accroître et d'améliorer les possibilités d'emploi locales par la création de véritables programmes d'apprentissage en alternance avec des stages, en renforçant le rôle des PME opérant dans les écosystèmes portuaires pour la création future d'emplois ; et en établissant des partenariats nationaux et transnationaux de collaboration entre les associations de logistique portuaire, les opérateurs, les PME, les centres de formation et les prestataires d'EFTP, tout en introduisant un processus de cogestion PPP.

Le projet compte sur la participation de partenaires d'Espagne, d'Italie, de France, de Tunisie, du Liban, d'Égypte et de Jordanie, dont des administrations publiques telles que le Port de Barcelone (Espagne), l'Autorità Portuale Mar Tirreno Centro Settentrionale (Italie), le Port de Marseille-Fos (France), l'Autorité portuaire de Damieta (Égypte), l'Office de la Marine Marchande et des Ports (Tunisie), Aqaba Development Corporation (Jordanie) et la Chambre de commerce, d'industrie et d'agriculture de Beyrouth (Liban), ainsi que des centres de formation dans chacun des pays tels que l'Escola Europea - Transport intermodal et la Fundación Valenciaport (Espagne), l'Académie arabe (Égypte) et l'Institut méditerranéen de formation aux métiers maritimes (Tunisie). En tant qu'entités associées, l'Association MEDPorts et le Consell Valencià de la Joventut se joindront également au projet.

Pendant 30 mois, les partenaires et associés du projet mettront en place des outils pour atteindre les principaux objectifs de ces initiatives, à court, moyen et long terme.

 

Ajouter un Commentaire

Les commentaires publiés n'expriment pas la position de MaritimeNews.
Cher lecteur et lectrice, les commentaires sont libres, sans contrôle apriori, alors
soyez responsable, exprimez vous sans citer les noms des personnes ou des organismes en cas de critiques.


Code de sécurité
Rafraîchir