Le port de Tanger maintient le cap en 2020

Portuaire
Typography

Malgré la crise sanitaire, le port de Tanger montre une augmentation de la majorité de son trafic en 2020. Seul le nombre de nouveaux véhicules traités a diminué.

"Les performances réalisées au cours de l'année 2020 démontrent l'engagement et la collaboration continue de tous les partenaires de Ranger Med, notamment les concessionnaires, les armateurs, ainsi que les administrations et autorités concernées qui, malgré un contexte sanitaire exceptionnel, sont restés pleinement mobilisés pour assurer la continuité des chaînes d'approvisionnement nationales et internationales dans les meilleures conditions", a salué le port de Tanger à l'occasion de la publication de ses résultats annuels.

Malgré la crise sanitaire, qui a surtout touché le trafic des passagers, le nombre de navires accostant au port a augmenté de 10% par rapport à 2019, avec 4.306 navires de commerce.

Les conteneurs toujours en hausse

Avec 81 millions de tonnes (Mt) traitées en 2020 (+23%), le port de Tanger revendique à lui seul près de 47% du tonnage total des ports marocains. Le trafic phare du port, 5.771.221 conteneurs EVP ont été traités au cours de l'année en question (1+20%).

Cependant, le vrac liquide a également connu une bonne performance avec une augmentation de 26% pour un volume de 7.968.485 tonnes d'hydrocarbures traités. "Cette croissance est principalement due à l'activité de soutage au profit des navires transitant par le détroit de Gibraltar, qui a généré un trafic de près de 1,6 million de tonnes", explique Tanger Med.

Même tendance du côté du vrac solide qui a pris - 18 %, avec 303.705 tonnes, "principalement grâce au trafic de bobines d'acier, de pales d'éoliennes et de céréales", précise le port.

Baisse du trafic de véhicules Autre spécialité du port, le trafic de camions qui, malgré un ralentissement de l'activité dans plusieurs unités industrielles, a terminé l'année sur une certaine stabilité avec 357 331 camions Tiff traités principalement dans le secteur agro-alimentaire.

Dans le même temps, le trafic de véhicules neufs a atteint 358 175 unités traitées dans les deux terminaux de véhicules du port en 2020, soit une baisse de 28%.

"Cette variation s'explique par la baisse des ventes de véhicules en Europe et par le ralentissement de la production automobile de Renault et RSA sur la période (mars/mai) provoqué par le contexte sanitaire lié à Covid-19", explique Tanger Med.

Ajouter un Commentaire

Les commentaires publiés n'expriment pas la position de MaritimeNews.
Cher lecteur et lectrice, les commentaires sont libres, sans contrôle apriori, alors
soyez responsable, exprimez vous sans citer les noms des personnes ou des organismes en cas de critiques.


Code de sécurité
Rafraîchir