L'économie marocaine a progressé de 7,8 % au troisième trimestre de 2021

Portuaire
Typography

L'économie nationale marocaine a connu une croissance de 7,8% au troisième trimestre de 2021, contre une baisse de 6,7% au cours de la même période en 2020, selon le Haut Commissariat au Plan (HCP).

Un nouveau rapport du HCP a montré que la croissance de l'économie du pays était en grande partie due à l'augmentation de la production agricole de 17,7% et de la production non agricole de 6,4%.

Tirée par la demande intérieure, la croissance s'est produite dans un contexte d'inflation maîtrisée et de baisse relative de la situation financière de l'économie nationale.

La valeur ajoutée du secteur primaire a enregistré une hausse de 14,8% au cours du troisième trimestre de cette année, contre une baisse de 8,2% à la même période de l'année dernière.

"Ce résultat est imputable à la hausse de 17,7% de l'activité agricole au lieu d'une baisse de 10,3% une année auparavant ainsi qu'au recul de la pêche de 16,7% au lieu d'une hausse de 17,3%", ajoute le HCP.

La valeur ajoutée du secteur secondaire a connu une augmentation de 6,9% après une baisse de 2,7% au troisième trimestre de l'année précédente.

Cet indicateur positif est le résultat de la valeur ajoutée du bâtiment et des travaux publics de 17,6%, de l'industrie extractive de 5,6%, des industries de transformation de 4%, et de l'électricité et de l'eau de 3,8%.

Parallèlement, la valeur ajoutée du secteur tertiaire a augmenté de 6,6 % après avoir baissé de 7,9 % au cours du même trimestre de 2020.

Le rapport note que ces données positives sont dues à l'augmentation de 70,2% enregistrée dans le secteur de l'hôtellerie et de la restauration au lieu d'une forte baisse de 65,8% au cours de la même période de l'année dernière.

L'amélioration est également attribuée à l'augmentation des activités de transport de 13,7%, et du commerce avec 12%.

L'augmentation est due aux bons indicateurs enregistrés dans les services fournis par l'administration publique générale et la sécurité sociale (5,2%), les services fournis aux ménages et aux entreprises (4,5%), et les services financiers et les assurances (0,1%).

Le HCP a conclu sa récente évaluation économique en soulignant que le PIB du Maroc a enregistré une croissance de 7,8% au cours du troisième trimestre de 2021, contre une récession de 6,7% un an plus tôt.

Pour réagir à ce post merci de vous connecter ou s'inscrire si vous n'avez pas encore de compte.