La compagnie aérienne à bas prix Ryanair reprend ses vols vers le Maroc

Transport de Personnes
Typography

La compagnie aérienne irlandaise à bas prix Ryanair a reçu le feu vert pour reprendre ses vols au Maroc, à partir du dimanche 11 octobre.

L'Office national du tourisme du Maroc (ONMT) a annoncé la nouvelle aujourd'hui, 10 octobre, dans un communiqué de presse.

Ryanair devrait exploiter 23 vols au cours des deux prochaines semaines, reliant trois villes marocaines à quatre destinations européennes.

Marrakech sera reliée à Paris, Bruxelles, Liverpool et Manchester. D'autres vols de Ryanair relieront Agadir à Bruxelles et Manchester, et Oujda à Paris.

La compagnie aérienne a mis en place ces nouveaux vols après de longues négociations avec l'ONMT et le ministère marocain du tourisme.

D'autres discussions sont en cours pour étendre le programme de vols de Ryanair au Maroc à partir de novembre.

Selon l'ONMT, la décision d'autoriser la compagnie aérienne à bas prix à exploiter des vols au Maroc découle de la nécessité d'aider le secteur touristique du pays à se redresser.

"Nous sommes très heureux de cette première étape. Nous avons beaucoup travaillé avec le soutien du ministère pour que cela se réalise dans le contexte actuel", a déclaré le directeur général de l'ONMT, Adel El Fakir.

"C'est une première bouffée d'air frais et j'espère que nous pourrons en avoir d'autres, dans les prochaines semaines, avec Ryanair mais aussi d'autres compagnies, grâce au soutien des pouvoirs publics. Nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour y parvenir", a-t-il ajouté.

Selon M. El Fakir, d'autres compagnies aériennes commenceront bientôt à exploiter des vols vers le Maroc. Des annonces sont attendues dans les prochaines semaines.

Bien que les frontières internationales du Maroc soient encore officiellement fermées, les touristes peuvent visiter le pays à condition d'avoir une réservation d'hôtel et de présenter des résultats négatifs à un test PCR pour COVID-19.

Le nombre de compagnies aériennes opérant des vols vers le Maroc reste également très faible, mais l'autorisation de Ryanair pourrait marquer le début d'un retour à la normale en matière de transport aérien.

Ajouter un Commentaire

Les commentaires publiés n'expriment pas la position de MaritimeNews.
Cher lecteur et lectrice, les commentaires sont libres, sans contrôle apriori, alors
soyez responsable, exprimez vous sans citer les noms des personnes ou des organismes en cas de critiques.


Code de sécurité
Rafraîchir