Le Maroc déjoue une tentative de trafic de cocaïne et de comprimés psychotropes en provenance d'Espagne

Sécurité Maritime
Typography

Les services de sécurité nationale du Maroc ont déjoué une importante tentative de trafic de drogue en provenance d'Espagne, a déclaré la Direction générale de la sécurité nationale (DGSN) du pays.

La police a travaillé en collaboration avec les services douaniers pour déjouer la tentative au Tanger Med pot à Tanger, saisissant 361 672 comprimés psychotropes et plus de 4,47 kilogrammes de cocaïne.

L'opération conjointe a permis l'arrestation du conducteur, un homme de 62 ans. La police a arrêté le suspect à son arrivée au port Tanger Med du Maroc en provenance du port espagnol d'Algeciras, a indiqué la DGSN.

La fouille et le contrôle des frontières ont permis à la police d'identifier la drogue dans un véhicule commercial, ajoute le communiqué.

Le suspect a été placé en garde à vue, en attendant que l'enquête se poursuive pour faire la lumière sur l'étendue éventuelle du réseau criminel transfrontalier avec lequel le suspect, âgé de 62 ans, aurait des liens .

Cette opération s'inscrit dans le cadre des efforts déployés par le Maroc pour lutter contre le trafic international de stupéfiants, notamment la contrebande de comprimés psychotropes en provenance d'Europe.

Les services de sécurité collaborent ensemble pour lutter contre le trafic de drogue à travers le Maroc.

En 2020, le Maroc a arrêté 97 564 personnes pour leur implication présumée dans des affaires de trafic de drogue : Ce nombre représente une baisse de 23% par rapport à 2019.

Les services de la DGSN du Maroc ont également saisi huit kilogrammes et 501 grammes d'héroïne l'année dernière.

Les saisies de cannabis et de ses dérivés ont augmenté à 217 tonnes et 323 kilogrammes la même année. Ce chiffre représente une augmentation de 37 tonnes par rapport à 2019.

Toujours au cours de la même année, la police marocaine a saisi 132 kilogrammes et 167 grammes de cocaïne,soit une baisse de 75 % par rapport à l'année précédente.

Ajouter un Commentaire
Les commentaires publiés n'expriment pas la position de MaritimeNews.
Cher lecteur et lectrice, les commentaires sont libres, sans contrôle apriori, alors
soyez responsable, exprimez vous sans citer les noms des personnes ou des organismes en cas de critiques.