Intervention de l’Agence du Bassin Hydraulique de Bouregreg et Chaouia concernant une mare d’eau dans la Commune de Dar Bouazza

Science
Typography

Communiqué de presse concernant l'intervention de l’Agence du Bassin Hydraulique de Bouregreg et Chaouia concernant une mare d’eau dans la Commune de Dar Bouazza

 

Le Ministère de l’Equipement, du Transport de la Logistique et de l'Eau porte à la connaissance de l’opinion publique que suite à des requêtes reçues par l’Agence du Bassin Hydraulique de Bouregreg et Chaouia, à la fin du mois de janvier 2020, concernant une mare d’eau située dans la commune de Dar Bouazza, Province de Nouaceur, une brigade de la police de l’eau, relevant de ladite agence, a immédiatement effectué une visite de terrain pour s’enquérir de l’état des lieux et de la véracité du contenu desdits écrits.

Après inspection de l'état de ladite mare, il a été constaté :

L’existence des tas de remblais dans l’emprise de la mare, sous forme d’une barrière hydraulique aléatoire, sur une longueur de 24 mètres et une largeur de 3 mètres visant l’asséchement de la mare;

Le changement du cours d’eau de la Grande Ain Masroubia, qui alimente la mare d’eau, avec un débit de 50 litres/seconde sur plus de 18 hectares couverts totalement par les eaux en direction de la mer et ce, à travers le creusement d’une tranchée d’une largeur de 2 mètres et une longueur de 640 mètres, ce qui a causé une baisse remarquable du niveau des eaux de la mare;

L’élargissement de l’entrée des piétons à travers une paroi creusée dans le mur de protection de la mare, situé à proximité de la Petite Ain Masroubia dont le débit est d’environ 8 litres/seconde, ainsi que le renforcement du passage par des remblais, afin de permettre la circulation des camions, ce qui a causé la division de la mare en deux parties séparées;

 La fermeture du canal qui assurait le passage et l’écoulement des eaux vers le centre de la flaque.

A cet effet, et afin de protéger le domaine public hydraulique des différentes violations, des changements de ses aspects et de son appropriation, conformément aux attributions et aux missions qui lui sont assignées, les services de l’Agence du Bassin Hydraulique de Bouregreg et Chaouia ont intervenu pour remettre la situation de la mare à son état initial, soutenue par les autorités locales concernées.

Ainsi, il a été procédé à :

- L’enlèvement de plus de 200 mètres3 de remblais jetés dans l’emprise de la mare;

- La fermeture de la tranchée ouverte en direction de la mer;

- Le rétablissement du mur de protection endommagé;

- Le nettoyage du canal pour permettre l’écoulement des eaux à nouveau.

Il est à noter que la police de l’eau a également constaté, lors de son intervention, une infraction relative au creusement de trous géotechniques, dans l’emprise de la mare, sans autorisation préalable par un laboratoire privé. A cet effet, il a été procédé à l’arrêt des travaux et la fermeture des trous, en prenant les dispositions et les procédures juridiques nécessaires contre le contrevenant.

Ajouter un Commentaire

Les commentaires publiés n'expriment pas la position de MaritimeNews.
Cher lecteur et lectrice, les commentaires sont libres, sans contrôle apriori, alors
soyez responsable, exprimez vous sans citer les noms des personnes ou des organismes en cas de critiques.


Code de sécurité
Rafraîchir