Grimaldi met la main sur les navires, les terminaux et les lignes espagnoles du groupe Armas Trasmediterranea.

Science
Typography

Le Groupe Grimaldi et le Groupe Armas Trasmediterránea ont annoncé qu'ils ont signé un protocole d'accord (MoU) pour la vente de certains actifs et droits détenus par le groupe espagnol en Espagne, comme première étape d'une collaboration entre les deux groupes.

L'accord prévoit l'achat au Groupe Grimaldi de cinq navires ro/pax ainsi que de deux terminaux dans les ports de Valence et de Barcelone, en plus des bureaux et des entrepôts situés dans les îles de Majorque, Minorque et Ibiza. SHIPPING ITALY avait annoncé en décembre dernier que le groupe d'armateurs partenopeo était parmi les intéressés pour reprendre les actifs de la société espagnole du groupe Naviera Armas.

En particulier, les navires concernés par l'accord sont le Ciudad de Palma (construit en 2007), le Ciudad de Granada (2001), le Ciudad de Mahón (2000), le Volcán del Teide (2010) et le Volcán de Tijarafe (2007), tous actuellement employés par le groupe Armas Trasmediterránea sur diverses routes en Espagne.

L'accord entre les parties prévoit également l'acquisition par le groupe Grimaldi des droits d'exploitation entre l'Espagne continentale et les îles Baléares pour le transport de marchandises et de passagers sur les lignes maritimes Barcelone - Mahon (Minorque), Barcelone - Palma de Majorque, Barcelone - Ibiza, Valence - Mahon, Valence - Palma de Majorque et Valence - Ibiza.

Enfin, l'accord sanctionne le transfert de deux terminaux portuaires pour la manutention de marchandises roulantes et de passagers, actuellement exploités en concession par le groupe Armas Trasmediterránea à Barcelone et à Valence, ainsi que de divers entrepôts, bureaux et billetteries à Valence, Palma de Majorque, Mahon et Ibiza.

Selon ce que SHIPPING ITALY a appris, le directeur général de la nouvelle société que le groupe Grimaldi créera pour reprendre pratiquement la moitié des activités de Trasmediterranea sera Ettore Morace, un grand connaisseur du marché espagnol des ferries.

Après la signature du protocole d'accord, un processus de diligence raisonnable sera mené à bien dans le but de signer l'accord de transfert définitif et de lancer les nouvelles opérations pour la prochaine saison estivale.

"Je suis fier et très satisfait d'avoir signé cet accord avec Emanuele Grimaldi. Pour notre groupe, il ne s'agit pas d'une sortie des routes vers les îles Baléares puisque nous continuerons à mener, en collaboration avec un groupe d'armateurs aussi important sur la scène mondiale, une vaste activité commerciale qui nous permettra d'offrir à nos clients un réseau étendu de routes maritimes internationales", a déclaré Antonio Armas, président du groupe Armas Trasmediterránea.

"Je suis très heureux d'avoir signé cet important accord avec Antonio Armas, avec lequel une relation de grande estime mutuelle s'est immédiatement établie et avec lequel nous avons jeté les bases d'une collaboration fructueuse", a déclaré à son tour Emanuele Grimaldi, administrateur délégué du groupe du même nom. "Au terme de cette opération, notre groupe étendra sa propre gamme de services maritimes également au marché intérieur espagnol, générant ainsi de nouvelles synergies avec les autres liaisons exploitées en Méditerranée occidentale".

Ajouter un Commentaire
Les commentaires publiés n'expriment pas la position de MaritimeNews.
Cher lecteur et lectrice, les commentaires sont libres, sans contrôle apriori, alors
soyez responsable, exprimez vous sans citer les noms des personnes ou des organismes en cas de critiques.