Bateau entre le Maroc et l'Espagne : colère des voyageurs après la flambée des prix

Croisière
Typography

Les prix des traversées maritimes entre l'Espagne et le Maroc ont de nouveau augmenté, provoquant la colère des voyageurs et du Conseil régional du tourisme de Tanger. Les autorités espagnoles ont récemment autorisé des lignes spéciales.

5 000 DH. C'est le prix d'achat d'un billet pour la traversée maritime vers l'Espagne. Aux yeux des voyageurs, ce prix est exorbitant. D'ailleurs, ils ne cachent pas leur colère. C'est un problème épineux auquel ils sont confrontés depuis des années.

Le démantèlement des lignes maritimes du secteur semi-public, et leur octroi à des sociétés privées étrangères qui imposent leurs conditions dans ce secteur serait la cause de ce problème, indique Al Akhbar. Résultat : le transport maritime de et vers le Maroc s'est avéré être le plus cher de toute la Méditerranée.

Avant l'apparition du coronavirus, les voyageurs avaient plaidé pour une stabilité et des prix raisonnables. Mais rien n'y fait. La situation perdure au grand dam des voyageurs. Le ministère de tutelle n'arrive toujours pas à résoudre le problème.

Les Marocains résidant à l'étranger (MRE) sont parfois obligés de se tourner vers d'autres lignes maritimes que celles reliant les ports marocains à l'Espagne.

Du côté du conseil régional du tourisme de Tanger, le sentiment est le même. Il proteste contre les prix exorbitants des billets pratiqués par les compagnies maritimes.

Pour pallier ce problème, le conseil a proposé une grille raisonnable qui serait à la fois dans l'intérêt des transporteurs maritimes en particulier et du tourisme au Maroc en général.

 

Ajouter un Commentaire
Les commentaires publiés n'expriment pas la position de MaritimeNews.
Cher lecteur et lectrice, les commentaires sont libres, sans contrôle apriori, alors
soyez responsable, exprimez vous sans citer les noms des personnes ou des organismes en cas de critiques.