Le Maroc est le troisième plus grand fournisseur de tomates du Royaume-Uni en 2020

Commerce Exterieur
Typography

De nouvelles données de Hortoinfo montrent que les ventes de tomates marocaines au Royaume-Uni ont augmenté de 66,83 %, passant de 49,84 millions de kilogrammes en 2016 à 83,15 millions de kilogrammes en 2020.

Le Royaume-Uni a réduit les importations de tomates espagnoles de 37,5 %, soit une baisse de 144,72 millions de kilogrammes en 2016 à 90,44 millions en 2020.

Par rapport à l'année précédente, le Royaume-Uni a importé 22,6 % de plus de tomates du Maroc. Les importations de tomates espagnoles ont diminué de 24,6 %.

Malgré l'augmentation des tomates importées du Maroc, les Pays-Bas restent en tête de liste avec le plus grand nombre de tomates exportées vers le Royaume-Uni.

Les données d'Hortoinfo montrent que les Pays-Bas étaient le plus grand fournisseur de tomates du Royaume-Uni avec 149,34 millions de kilogrammes d'une valeur de 220,19 millions d'euros ( 2,37 milliards de dirhams) en 2020.

L'Espagne est deuxième sur la liste, avec 90,44 millions de kilogrammes, d'une valeur de 119,52 millions d'euros (1,28 milliard de dirhams).

Le Maroc est le troisième plus grand fournisseur de tomates au Royaume-Uni. Le pays d'Afrique du Nord a vendu 83,15 millions de kilogrammes de tomates au Royaume-Uni pour une valeur de 104,32 millions d'euros (1,12 milliard de dirhams).

En 2021, Hortoinfo prévoit que le Maroc dépassera l'Espagne en tant que fournisseur de tomates au Royaume-Uni, en raison des accords commerciaux que Rabat et Londres ont signé ces dernières années pour stimuler les échanges.

Avant le Brexit, le Maroc et le Royaume-Uni ont signé l'accord d'association le 26 octobre 2019.

Cet accord, entré en vigueur le 1er janvier 2021, vise à préserver les partenariats bilatéraux entre les deux pays après le Brexit.

Le président du parti politique Time, Robert Kimbell, estime que le Maroc pourrait dépasser l'Espagne pour devenir le premier fournisseur de produits frais du Royaume-Uni.

Plus tôt ce mois-ci, Kimbell a expliqué que le Royaume-Uni achète environ 6% des exportations mondiales du Maroc.

"L'attrait du Maroc en tant que source britannique d'huile d'olive de haute qualité, de superbes fruits frais et de légumes de première qualité devient inégalé", a-t-il déclaré.

Ajouter un Commentaire
Les commentaires publiés n'expriment pas la position de MaritimeNews.
Cher lecteur et lectrice, les commentaires sont libres, sans contrôle apriori, alors
soyez responsable, exprimez vous sans citer les noms des personnes ou des organismes en cas de critiques.