Frégate portugaise de l'OTAN

Sécurité Maritime
Typography
LISBONNE, 22 juin 2009 (AFP) - Une frégate portugaise de l'Otan, le Corte Real, a empêché lundi l'attaque de deux navires marchands par des pirates dans le golfe d'Aden, au large des côtes somaliennes, a annoncé l'état-major général des forces armées à Lisbonne dans un communiqué. Cette opération a permis de saisir des armes et d'identifier les huit pirates qui ont été "libérés après consultation des autorités nationales, comme le veut la procédure pour tous les navires qui intègrent la force navale de l'Otan", ajoute le communiqué.
Selon un journaliste de l'agence Lusa, embarqué à bord de la frégate portugaise, le Corte Real escortait un navire pakistanais, le Bolan, quand il a reçu un appel au secours à 06H15 GMT en provenance du Maersk Phoenix, un bateau battant pavillon de Singapour, qui se trouvait à une distance de quatre milles. Le Corte Real s'est immédiatement rendu sur la zone et a ouvert le feu pour empêcher que le bateau des pirates somaliens ne prenne la fuite à son arrivée. Plusieurs tirs à la proue du bateau ont été nécessaires avant que les pirates n'acceptent de se rendre, selon Lusa. A bord de l'embarcation des pirates, les fusiliers marins portugais ont saisi quatre fusils d'assaut, un lance-grenades RPG, trois grenades, des explosifs ainsi que des stocks de combustibles, selon l'agence. Pendant l'intervention du Corte Real, les deux navires marchands ont été pris en escorte par un bâtiment de guerre turc, le TCP Gaziantep, qui naviguait à proximité, toujours selon Lusa. (Copyright AFP)

Ajouter un Commentaire

Les commentaires publiés n'expriment pas la position de MaritimeNews.
Cher lecteur et lectrice, les commentaires sont libres, sans contrôle apriori, alors
soyez responsable, exprimez vous sans citer les noms des personnes ou des organismes en cas de critiques.


Code de sécurité
Rafraîchir