Le Nigeria lance un nouveau projet de lutte contre le piratage

Sécurité Maritime
Typography

Le Nigeria a annoncé un nouveau projet visant à protéger son domaine maritime et à atténuer les attaques de pirates dans le golfe de Guinée.

Le président du Nigeria, Muhammadu Buhari, a lancé à Lagos l'infrastructure intégrée de sécurité nationale et de protection des voies navigables, également appelée projet Deep Blue, en déclarant que le Nigeria disposait désormais de meilleures capacités pour contrôler son domaine maritime.

Le projet Deep Blue est une initiative du ministère fédéral des transports et du ministère fédéral de la défense du Nigeria. Il est mis en œuvre par la Nigerian Maritime Administration and Safety Agency (NIMASA), avec du personnel issu de la Nigerian Air Force, de la Nigerian Navy, de la Nigerian Army, de la Nigeria Police, du Department of State Services et d'autres agences de sécurité.

Les principaux objectifs du projet sont de prévenir les activités illégales dans la zone économique exclusive (ZEE) du Nigeria, de faire respecter la réglementation maritime, de renforcer la sécurité des vies en mer et de prévenir les activités illégales dans les voies navigables intérieures.

Le projet dispose de moyens terrestres, maritimes et aériens destinés à traiter de manière exhaustive les questions de sécurité maritime dans les eaux nigérianes jusqu'au golfe de Guinée.

M. Buhari a déclaré que le projet de sécurité maritime constituait un modèle pour les autres pays du golfe de Guinée en termes de stratégie et de collaboration.

Faisant référence à la loi sur la répression de la piraterie et autres infractions maritimes (SPOMO), qu'il a promulguée en juin 2019, le président a déclaré : "Je suis convaincu que le projet, qui fournit une architecture de sécurité maritime robuste, renforcera la capacité de connaissance du domaine maritime et améliorera l'action des forces de l'ordre."

Buhari a déclaré que le lancement du projet Deep Blue était "une étape importante dans le changement continu de l'action stratégique concernant la sécurité maritime régionale".

"Il servira de référence aux États membres du golfe de Guinée et aux autres parties prenantes concernées pour développer des stratégies innovantes et aligner leurs efforts sur le cadre existant afin d'améliorer la sécurité maritime dans la région."

Il a également ajouté que le nouveau projet aidera les pays de la région à relever les défis en matière de sécurité que constituent la piraterie et les autres crimes maritimes au Nigeria et dans le golfe de Guinée.

Le secrétaire général de l'Organisation maritime internationale (OMI), Kitack Lim, a salué le rôle du Nigeria dans les efforts déployés pour assurer la sécurité dans le golfe de Guinée. M. Lim a déclaré que le lancement de l'infrastructure de sécurité maritime constituait un développement majeur dans la guerre contre la piraterie.

Il a ajouté que le projet Deep Blue reflétait la détermination du Nigeria à mener la lutte contre la piraterie et les vols à main armée, non seulement dans ses eaux nationales, mais aussi dans le golfe de Guinée. M. Lim a également déclaré que l'OMI était déterminée à soutenir le Nigeria dans sa quête d'une industrie maritime sûre et sécurisée.

La Table ronde des associations d'armateurs et le Forum maritime international des compagnies pétrolières (OCIMF) ont également salué le nouveau projet de lutte contre la piraterie, exprimant leur soutien total au lancement du projet Deep Blue du Nigeria.

Ajouter un Commentaire
Les commentaires publiés n'expriment pas la position de MaritimeNews.
Cher lecteur et lectrice, les commentaires sont libres, sans contrôle apriori, alors
soyez responsable, exprimez vous sans citer les noms des personnes ou des organismes en cas de critiques.