La police saisit 1,35 tonne de cocaïne au port de Tanger-Med au Maroc

Sécurité Maritime
Typography

Les services de sécurité du port de Tanger-Med ont déjoué une importante opération de trafic international de drogue en saisissant 1,35 tonne de cocaïne lundi.

Un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) indique que les services de sécurité ont identifié la drogue lors des opérations de fouille.

"Les mesures de contrôle et de fouille effectuées par les services de la sûreté nationale ont éveillé des soupçons concernant la méthode de scellement d'un conteneur à bord d'un navire de croisière battant pavillon d'un État européen, parti d'un port du Brésil à destination des ports d'Anvers et de Portbury", a précisé la DGSN.

L'opération de recherche a permis la découverte et la saisie de cocaïne cachée dans 40 valises noires.

Les résultats de l'enquête ont révélé que la contrebande de cocaïne de cette quantité a été effectuée en utilisant la méthode criminelle "rip-on / rip-off".

Cette méthode consiste à briser les scellés douaniers d'un conteneur destiné à être exporté vers le pays d'embarquement, à charger les conteneurs de cocaïne, puis à apposer des scellés contrefaits et illégaux.

La police judiciaire enquête sur les circonstances de l'affaire afin d'identifier les personnes impliquées et d'arrêter celles liées au réseau impliqué dans la tentative de trafic de drogue.

Cette opération s'inscrit dans le cadre des efforts déployés par le Maroc pour lutter contre le trafic de drogue.

Tous les services de sécurité au Maroc collaborent dans la lutte contre le trafic de drogue.

Les services de sécurité ont arrêté de nombreux suspects et saisi d'importantes cargaisons de drogue au port.

En juillet, la police et les services douaniers du port de Tanger-Med ont arrêté un homme de 54 ans en possession de 2,85 kilogrammes de cocaïne.

Screenshot 2021 10 20 10 19 31 766 min

Selon un rapport de 2020 de la DGSN, les services de sécurité du pays ont saisi 132 kilogrammes et 167 grammes de cocaïne l'année dernière.

Lors des opérations de sécurité, la police a également saisi 476 923 pilules psychotropes, 8 kilogrammes et 501 grammes d'héroïne, et plus de 217 tonnes de cannabis.