Faible engouement du grand public pour l’action de Marsa Maroc

Portuaire
Typography

L’operateur portuaire qui doit faire son entrée en bourse à partir du 19 juillet, au prix de référence de 65 MAD semble ne pas connaitre un grand succès auprès  du grand public.

L’opération de souscription à la cession de 40% du capital de la société qui a débuté le 20 juin doit s’étaler jusqu’au 30 juin, avec une possibilité de clôture anticipée le 23 juin. Une décote de 5% est même offerte aux souscripteurs personnes physiques.

Mais vu la faible demande sur le titre jusqu’à maintenant de la part du grand public, il n’y aura pas de clôture anticipée des souscriptions. Dans les milieux bancaires, on confirme que le compte n’y est pas encore mais on reste optimiste pour les derniers jours surtout que la campagne publicitaire a commencé.

En tout cas, même si le grand public n’est pas preneur, il est certain que les institutionnels vont se l’arracher à la première cotation, c’est dommage pour une entreprise qui présente de belles perspectives, mais qui aura pêché comme d’habitude par une communication pour le moins atone.  

Tout sur l’introduction en Bourse de Marsa Maroc

L’opération porte sur la cession de 40% du capital de l’opérateur portuaire, soit 29 358 240 actions pour un montant global maximum estimé à plus de 1,93 milliard de DH.

L’offre de titres est structurée en 4 catégories, avec des prix de souscription variant de 55,25 DH à 71,50 DH selon le type d’investisseur.

La première est réservée aux salariés de l’entreprise avec une part de 5,6%, soit 1 656 636 actions et 91,5 MDH. Cette catégorie bénéficiera d’une décote de 15% par rapport au prix de référence.

La deuxième, elle, concerne les personnes physiques et morales avec un nombre de titres de 9 247 846 et un montant de 601 MDH (hors décote), représentant 31,5% de l’opération. Notons que ces souscripteurs vont bénéficier d’une décote de 5% par rapport au prix d’introduction, dans la limite des 250 premières actions allouées.

Les OPCVM actions et diversifiés, objets du 3e type d’ordre, auront accès à 16,9% de l’offre, soit 4 948 968 titres, ce qui correspond à 321 MDH. S’agissant de la 4e catégorie, elle concerne les institutionnels marocains et étrangers telles que les banques, les compagnies d’assurance, la CDG… qui bénéficieront de 6 165230 actions, soit un montant de 400,7 MDH.

Enfin, la dernière catégorie, composée d’investisseurs qualifiés liés par le pacte d’actionnaires avec l’Etat, aura accès à 7339560 actions, soit l’équivalent d’un montant de 524 MDH. Ces investisseurs bénéficieront d’une prime de 10% par rapport au prix de référence.

You might like also

Pas d'image disponible
Nous informons l’ensemble des opérateurs et clients du Port Tanger Med que l’horaire de travail pour l’activité Import / Export durant les jours fériés de l’AID AL FITR ci-dessous. …
5 Days ago
 Safirem poursuit ses opérations dans le nouveau port de Safi
La société de remorquage (SAFIREM) du nouveau port Safi Atlantique, continue sa montée en charge au fur et à mesure que le port accueille de nouveaux navires. …
5 Days ago
Régression de 13,1 % du trafic au port de Safi à fin avril
Safi – Le port de Safi a enregistré à fin avril dernier, une baisse de 13,1% du trafic transitant par cette structure portuaire, selon un rapport de l’Agence Nationale des Ports (ANP). …
7 Days ago
La plateforme de Jorf Lasfar augmente ses capacités de stockage et de transformation du soufre
La résilience reste le maître-mot pour les équipes industrielles du Groupe en cette période. Le rythme des chantiers industriels est toujours aussi soutenu. Au site de Jorf Lasfar, la réhabilitation des fondoirs de soufre bat son plein, le port n’ayant pas été impacté par la crise du COVID. …
7 Days ago
Recevez notre newsletter