Marsa Maroc prise la main dans le sac

Portuaire
Typography

Habituée à une situation d’impunité, Marsa Maroc vient de découvrir à ses depends qu’elle est sortie du giron de l’Etat et qu’elle ne bénéficie plus à ce titre de sa bienveillance après sa privatisation.

En effet, l’ANP a adressé un sévère rappel à l’ordre à l’operateur de Manutention qui a été pris la main dans le sac, à travers le rajout d’une manière unilatérale et sans concertation préalable, d’une nouvelle rubrique de facturation -Manutention parc- de l’ordre de 300 HT DHS par conteneur au niveau du nouveau terminal à conteneurs TC3.

Cette décision, a provoqué une levée de boucliers de l’ensemble de la communauté portuaire qui commençait à peine à se réjouir de la décision de l’ANP de baisser les tarifs de magasinage pratiquées par Marsa Maroc.  

En effet, plusieurs associations professionnelles ont saisit la CGEM et l’ANP sur le sujet et la réponse a été plutôt immédiate puisque quelques jours après Marsa Maroc a annulé cette pratique qui n’était pas conforme au tarif général des ports. 

Recevez notre newsletter
Pas de connexion Internet