Bilan des Tempêtes océanographiques dans différents ports du Royaume

Sécurité Maritime
Typography

Suite aux fortes tempêtes océanographiques constatées au large de l'océan atlantique, les côtes marocaines situées sur cette façade maritime ont enregistré le soir du lundi 06 janvier 2014 des houles exceptionnelles dépassant par endroit les houles-projets pour lesquelles les infrastructures portuaires ont été dimensionnées, ce qui a causé la consignation de tous les ports situés sur la façade atlantique à l'exception du port de Dakhla.

Plusieurs ports ont enregistré des incidents tant au niveau des infrastructures de protection qu’au niveau de l’exploitation portuaire dont les plus significatifs sont: i) le port de Mohammedia a enregistré de très fortes houles avec des pics dépassant les 13m ce qui a engendré le basculement d'une section d'environ 45m du mur de garde de la digue principale.

Ainsi, au port de Casablanca, des amarres de plusieurs navires ont été cassées, et quatre lamaneurs, qui veillent à l'amarrage des bateaux, ont été évacués vers l'hôpital pour soins après avoir été surpris par la houle à la jetée Moulay Youssef.

Une houle exceptionnelle de plus de 13 mètres a été enregistrée à Mohammedia plusieurs fois, et a engendré le basculement d’une section de 45 m du mur de garde de la digue principale.

Le port de Kénitra a, quant à lui, connu la cassure des amarres d’un navire et le glissement d’enrochements au niveau de la jetée sud du port de Mehdia.

Le port de Safi a connu l'échouement de 40 canots de pêche et l'endommagement de 35 autres unités suite à la forte agitation constatée au niveau du bassin, générée par les fortes houles enregistrées. Il y a eu aussi la chute d’un bloc de la jetée principale sur la dalle de circulation et le déplacement de quelques tétrapodes et blocs sur quelques tronçons de la jetée principale.

Aussi, quelque 7 pontons ont été endommagés au niveau de la Marina, à Agadir. 

L'Agence Nationale des Ports a mis en place depuis le 06 janvier 2014 une cellule centrale au niveau de la direction générale à Casablanca et des cellules locales au niveau de chaque port pour un suivi continu de l'évolution de la situation qui reste, jusqu'à maintenant, totalement maitrisée.

Les houles enregistrées au niveau des ports étant toujours de fortes amplitudes, il convient de souligner que les inspections approfondies des ouvrages portuaires se feront une fois les conditions météorologiques le permettront.

Recevez notre newsletter
Pas de connexion Internet