L’ANP cède face à la compagnie espagnole ARMAS pour l’exploitation de la ligne MOTRIL/ALHOCEIMA

Croisière
Typography

Après un mois d’interruption, la compagnie espagnole ARMAS a repris l’exploitation de la ligne maritime ALHOCEIMA/MORTIL avec le même navire alors qu’elle en avait été interdite précédemment par les autorités portuaires.

Les responsables de l’ANP, qui avait avancé des raisons de sécurité pour interdire l’accostage du navire au port, sa longueur serait supérieure à la capacité d’accueil du port, ont justifié le revirement de leur décision par l’accord conclu avec la compagnie maritime espagnole de remplacer le navire par un autre moins long à la fin de l’opération de transit.

Pour rappel, la Direction de la Marine Marchande avait interdit l’exploitation du navire ADRIATICA I affrété par la compagnie marocaine INTERSHIPPING car son âge dépassait 21 ans pour des raisons de sécurité alors qu’il répondait à toutes les exigences réglementaires de l’OMI.

Aujourd’hui, une question se pose à la DMM et l’ANP qui relèvent tous les deux du Ministère de l’équipement et du transport sur la politique de deux poids deux mesures menée entre les operateurs marocains et espagnols.

Voir la vidéo

Recevez notre newsletter