L'Appel à manifestation d'intérêt pour l'exploitation de lignes maritimes vise à redorer le blason du pavillon national

Croisière
Typography

L'Appel à manifestation d'intérêt (AMI) pour l'exploitation de lignes maritimes pour le transport des personnes et des véhicules et de transport mixte vise, en harmonie avec la stratégie du ministère de l'Equipement du transport et de la logistique, à redorer le blason du pavillon national maritime qui souffre d'un certain nombre de difficultés, a relevé jeudi à Rabat, le ministre délégué auprès du ministre de l'Equipement, du transport et de la logistique, chargé du Transport, Najib Boulif.

 

"Avec l'ouverture de cet AMI, les sociétés qui vont se charger désormais du transport des personnes et des marchandises sur les nouvelles lignes maritimes constitueront le noyau de base d'un nouveau pavillon maritime marocain", a relevé M. Boulif à la MAP en marge d'une journée d'information dédiée à l'AMI pour l'exploitation de lignes maritimes pour le transport des personnes et des véhicules et de transport mixte.

Il a également fait savoir que la répartition des lignes maritimes par lot sur un ensemble de régions du Sud de l'Europe, vise à ce que les lignes les plus rentables puissent compenser celles qui le sont moins, et à faciliter aux passagers marocains, essentiellement les MRE, de faire les aller et retour entre la rive gauche et la rive nord de manière très souple.

M. Boulif a également fait savoir que cet AMI permettra de hisser la concurrence dans le secteur en faveur d'un meilleur rapport qualité/prix des traversées.

De son côté, le Directeur de la marine marchande au ministère, Namoucha Hicham, a précisé que l'organisation de cette journée d'information vise à donner plus d'éclairage sur les projets de règlement de consultation et de cahier de charges.

Il a, en outre, précisé que cette rencontre vise à desservir les deux façades maritimes pour lesquelles un ensemble de dispositions ont été introduites pour encourager l'investissement national dans le secteur, développer le transit des MRE ainsi que pour renforcer les échanges internationaux avec l'Espagne, la France et l'Italie.

Par ailleurs, le trafic maritime des passagers qui revêt une grande importance sur les plans économique et social avoisine annuellement, dans les deux sens, 4 millions de passagers et 967 milles voitures. Il est dominé par le trafic dans le Détroit qui représente plus de 70 pc du trafic global. Le marché des services de transport maritime est caractérisé par la complémentarité entre le trafic de passagers et le trafic des camions TIR.

Il existe également des services reliant le Maroc à la France et à l'Italie. Il s'agit d'un transport maritime à moyen distance avec des car-ferries de nuit qui est aussi centré aussi bien sur le transport de passagers et véhicules que sur le transport de remorques (RoRo). C'est un trafic qui est appelé à se développer davantage pour répondre aux demandes croissantes des MRE et des chargeurs.

Ainsi, le trafic de passagers et véhicules présente un potentiel de croissance considérable, en raison du renforcement de l'ancrage du Maroc au continent européen, qui plaide pour un renforcement et une durabilité des liaisons.

Les infrastructures portuaires ont contribué aussi à renforcer l'attractivité pour ce segment, notamment après la mise en service du port de Tanger Med, qui a permis une nette amélioration des services rendus et des réductions des temps de transit des navires en mer.

Recevez notre newsletter