Nouveau cauchemar des MRE sur la ligne TangerMed/Algesiras

Croisière
Typography

L'opération de transit 2014, se termine sur un nouveau constat d'échec des autorités maritimes et portuaires marocaines.

 

Des centaines de RME ont vécu une véritable nuit blanche le 15 septembre à bord du navire Queen Nifirtiti de la compagnie INTERSHIPPING reliant Tanger Med et d'Algesiras.

Ainsi, alors que le navire s'apprêtait à effectuer des manœuvres d'accostage pour l'entrée au port d'Algésiras, les autorités portuaires espagnoles lui ont refusé l'accès au port en justifiant leur décision par l'extinction du délai de l'autorisation d'exploitation délivrée au navire et à la compagnie INTERSHIPPING.

Pendant plus de deux heures, le navire QUEEN NIFIRTITI a du rester en rade et les passagers prendre leur mal en patience, avant que les autorités espagnoles ne décident pour des raisons humanitaires de débarquer les passagers et leurs véhicules.

Encore une fois, c'est une nouvelle preuve de l'amateurisme de la gestion du secteur maritime et portuaire au Maroc et qui nous coûte très chère en termes d'images vis à vis de nos RME.

Recevez notre newsletter