Le croisiériste Carnival commande neuf paquebots à Fincantieri et Meyer Werft

Croisière
Typography

Le premier croisiériste mondial, l'américain Carnival Corporation, a commandé neuf nouveaux navires aux constructeurs de bateaux italien Fincantieri et allemand Meyer Werft.

Leur livraison est prévue entre 2019 et 2022, a-t-il précisé dans un communiqué jeudi soir. L'accord, dont le montant n'a pas été dévoilé, prévoit d'éventuelles commandes supplémentaires dans la décennie à venir.

Cinq bateaux seront construits par Ficantieri sur ses chantiers navals de Monfalcone et Marghera en Italie.

Meyer Werft s'est vu confier la fabrication de quatre autres unités, dont deux seront construites à Papenburg, en Allemagne, et deux à Turku, en Finlande.

Ces paquebots seront conçus selon un nouveau design qui les rendront particulièrement efficients, selon Carnival. Ils sont destinés aux marchés nord-américain, européen et chinois. Ils seront adaptés aux filiales de Carnival pour lesquelles ils seront destinés, a indiqué la compagnie sans toutefois donner de précisions sur leur taille ou leur capacité.

Cette commande "correspond à notre stratégie de croissance de capacité modérée au cours des années", a commenté Arnold Donald, PDG de Carnival, cité dans le communiqué.

Carnival opère au total 101 bateaux de croisières dans neuf filiales différentes et prévoit déjà de renouveler sa flotte avec neuf bateaux supplémentaires entre 2015 et 2018.

Deux d'entre eux doivent être livrés dès cette année. La compagnie prévoit parallèlement d'en retirer quatre de sa flotte.

Recevez notre newsletter