Hausse des prix de la traversée : Un navire d'Intershipping manque à l’appel, en l’absence du navire de sécurité de l’Etat Marocain

Croisière
Typography

Troisième jour d’immobilisation à quai du navire Norman Asturias d’Intershipping.

Alors que la campagne de transit bat son plein, le C/F Norman Asturias de la compagnie maritime Intershipping est immobilisé à quai au port d’Algesiras depuis bientôt Trois jours, sans qu’aucune explication sur les raisons de cet arrêt ne soit fournie par les autorités maritimes et portuaires de Tanger Med.

Le plan de flotte de l’opération transit 2015 avait prévu un navire de sécurité pour parer à ce genre de situation, mais nos responsables ont préféré offrir le QUEENN NEFERTITI à la compagnie maritime Naveline qui jouit d’une attention particulière de leur part aux dépends des intérêts de l’Etat Marocain.

Pour rappel, Naveline devait mettre en service deux navires pour la campagne de transit 2015, mais au final elle n’a pu opérer qu’un seul navire le SPEEDRUNNER III. Des responsables maritimes et portuaires sont alors intervenus pour lui céder la gestion du navire de sécurité le QUEENN NEFERTITI lorsqu’ils ont vu que commercialement la nouvelle compagnie Naveline était handicapé par l’exploitation d’un seul navire sur la ligne Tanger Med/Algesiras puisque les passagers préféraient faire le choix d’une compagnie avec plusieurs départs au lieu de risquer d’attendre le retour de l’unique navire de la compagnie.

Il est évident aujourd’hui,  que les intérêts de nos RME sont les derniers à être pris en compte par nos responsables ce qui a permis aux compagnies maritimes de profiter pleinement de cette situation, les tarifs de la traversée ayant enregistrés des hausses sensibles avec des prix à 4000,00 DHS A/R pour quatre personnes avec véhicule au lieu de 2000,00 A/R pour quatre personnes et un véhicule en temps normal. 

Recevez notre newsletter