Flotte côtière et artisanale : 10 MDH aux pêcheurs du programme «Ibhar»

Pêche
Typography

Des subventions de l'ordre de 10 MDH ont été remises, mardi à Casablanca, aux pêcheurs bénéficiaires du programme «Ibhar», en vue de mettre à niveau la flotte côtière et artisanale.

 

Après l'étude de dossiers proposés par les comités locaux et les comités de suivi et approuvés par l'Office national des ports, conformément à ce qui est stipulé dans le programme «Ibhar», ces subventions ont été distribuées à l'issue des travaux des journées d'application de ce programme dédié à la réhabilitation et la modernisation de la flotte de pêche nationale, organisées durant trois jours par la Chambre des pêches maritimes Atlantique Nord (CPMAN).

Au total, 17 navires ont bénéficié de ces subventions, dont 6 de la ville de Kénitra, 4 d'Essaouira, 4 de Casablanca et 3 de la ville de Safi.

S'exprimant à l'occasion, la secrétaire générale du département de la pêche maritime au ministère de l'Agriculture et de la Pêche maritime, Zakia Driouch, a souligné que cette subvention ambitionne de donner un nouveau départ au programme «Ibhar».

D'autres manifestations similaires seront organisées aux Chambres de la pêche maritime d'Agadir, de Dakhla et de Tanger, pour la distribution du reliquat des subventions destinées à la mise à niveau de la flotte côtière et artisanale et la modernisation de la flotte côtière d'ici 2015, a-t-elle ajouté.

Ce programme, qui entre dans le cadre du plan «Halieutis», avec une enveloppe de 5 MMDH, bénéficie d'un appui financier de l'état à hauteur de 1 MMDH, a précisé Zakia Driouch, notant que ce montant est destiné à la construction de nouveaux navires ou encore le remplacement des navires en bois vétustes par d'autres neufs.

Lancé en 2008, le programme «Ibhar» est composé de deux volets essentiels. Le premier concerne la mise à niveau des flottes côtière et artisanale et le second porte sur la modernisation de la flotte côtière.

Le programme de mise à niveau de la pêche artisanale (Pack Mawarid) vise l'équipement des barques par des caissons isothermes, des sondeurs, des gilets de sauvetage, des UHF et des moteurs hors-bord, avec un appui financier à hauteur de 50% du plafond d'investissement.

Le programme de mise à niveau de la flotte côtière comporte trois packs. Le premier «Anbar» concerne l'isolation de la cale (option obligatoire), le système de réfrigération et l'équipement en machines à glace selon le choix de l'armateur, tandis que le pack «Bahara» s'intéresse aux conditions d'habitabilité, de vie et de travail des marins à bord des navires. Le pack «Tajhiz» vise, quant à lui, l'équipement du pont et de la passerelle.

Le second axe du programme «Ibhar», relatif à la modernisation de la flotte côtière, comprend 2 packs, à savoir le pack «Safina», qui vise le remplacement des navires en bois vétustes par d'autres neufs avec un appui financier de 20% du plafond d'investissement et le pack «Tajhiz» dédié, quant à lui, au remplacement des navires en acier ou en polyester pour un financement à hauteur de 30% du plafond d'investissement.

You might like also

Ramadan : Hausse de 84% des Produits de la pêche côtière et artisanale commercialisés au niveau du port de Safi
Safi - Les produits de la pêche côtière et artisanale commercialisés au niveau du port de Safi ont enregistré, durant les trois premières semaines du mois du Ramadan, une hausse de 84% par rapport à la même période de l’année écoulée. …
9 Days ago
Distribution de barques en polyester au profit des marins pêcheurs de Chtouka
Ce projet vise plusieurs objectifs, dont l’amélioration des conditions de travail des artisans pêcheurs, l’augmentation de leurs revenus, la préservation des barques, et la valorisation des produits de la pêche, notamment les mollusques et le poisson blanc. …
12 Days ago
La valeur des débarquements de poissons atteint plus de 2,25 MMDH en 2019
Dakhla- Plus de 605,34 millions tonnes de poissons, d’une valeur globale d’environ 2,25 milliards de dirhams (MMDH), ont été débarqués en 2019 au port de Dakhla, selon des données fournies par la délégation des pêches maritimes. …
15 Days ago
COVID-19 offre la possibilité de rendre les industries de la pêche plus durables
Les mesures visant à freiner la propagation du COVID-19 ont durement frappé les pêcheurs, mais d’autre part, la crise pourrait offrir des possibilités de rendre les industries de la pêche plus durables, selon un nouveau rapport de la CNUCED sur les impacts de la pandémie sur l’économie bleue. …
20 Days ago
Recevez notre newsletter