L'accord de pêche UE-Maroc "invalide", selon l'avocat général de la CJUE

Pêche
Typography

L'avocat général de la Cour de justice de l'Union européenne (CJUE) a estimé mercredi qu'un accord de pêche conclu entre l'UE et le Maroc était "invalide" au motif qu'il bafoue "le droit du peuple du Sahara occidental à l'autodétermination".

 

Le Maroc est indigné par la "position extrémiste" de l'avocat général et par son "interprétation scandaleusement politique", selon une note d'analyse transmise à l'AFP à Rabat, soulignant les "retombées sociales et économiques" de l'accord de pêche sur la population locale.

Dans cette affaire, la Cour est appelée à se prononcer à la demande d'un tribunal britannique ayant sollicité son avis juridique après avoir été lui-même saisi par une association pro-Sahraouie, WSC, qui contestait l'application par le Royaume-Uni de l'accord de pêche avec le Maroc.

Dans la note d'analyse transmise à l'AFP, le Maroc souhaite que l'UE "fasse le choix de préserver ses accords stratégiques avec ses partenaires" et n'envoie pas des "signaux contradictoires" sur ses intentions de coopération.

Recevez notre newsletter