Port de Béni-Ensar: Distribution de plus de 1.000 caissons isothermes au profit des pécheurs artisanaux

Pêche
Typography

Un total de 1.032 caissons isothermes pour le stockage du poisson a été distribué, lundi au port de Béni-Ensar près de Nador, au profit des pécheurs artisanaux.

 

Ce premier lot, dédié à quelque 344 barques de pêche artisanale et ce à raison de 3 caissons par barque, outre une couverture supplémentaire, fait partie d'un total de 3.000 caissons devant bénéficier également aux pêcheurs exerçant au port de Sidi Hssain (province de Driouch) et à ceux de Saïdia.

L'équipement des barques artisanales des régions du nord du pays en Icebox de 70 litres, s'inscrit dans le cadre d'un programme mené par le ministère de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, le ministère des Finances et la Chambre des pêches maritimes de la Méditerranée (CPMM).

"Ces caissons isothermes, qui sont conformes aux normes de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), permettront aux pêcheurs de mieux valoriser les produits de la pêche, de préserver l'environnement maritime et de commercialiser leurs marchandises avec des prix très avantageux", a souligné le délégué de la pêche maritime à Nador, Boudi Baghdad.

Et d'ajouter dans une déclaration à la presse, que le ministère de tutelle ne cesse d'accorder le soutien nécessaire à cette frange de la société qui contribue à la dynamique économique de la région, et d’améliorer leurs conditions de travail et d'hygiène.

Pour sa part, le directeur de la CPMM, Raouf El Honsali, a affirmé que ces caissons, devant améliorer les revenus des pêcheurs, se caractérisent par leur capacité à garder au frais et à préserver la qualité des produits de la pêche pour une longue durée et contiennent les numéros de série, de la barque et du port du liaison.

Environ 3.100 barques de pêche artisanale (9.300 caissons) réparties sur les côtes méditerranéennes allant de Saïdia à Tanger bénéficieront de ce projet qui a nécessité la mobilisation d'un budget de 18 millions de DH, a-t-il fait savoir, notant que cette opération s'inscrit dans le cadre du Plan Halieutis portant, entre autres, sur l'amélioration de la compétitivité et la performance en matière de la commercialisation des produits de la mer.

You might like also

La BERD et la FENIP pour une meilleure valorisation des produits de la mer
La Banque Européenne pour le Reconstruction et le Développement (BERD) et la Fédération Nationale des Industries de Transformation de la Pêche (FENIP) organiseront en partenariat avec l’Association Marocaine des Exportateurs (ASMEX) un meeting à Agadir, le jeudi 26 septembre, sous le thème « La valorisation et la transformation des produits …
38 Days ago
Pêche côtière et artisanale : hausse de 9% des débarquements à fin juillet
Les débarquements des produits de la pêche côtière et artisanale ont atteint 724.350 tonnes (T) au titre des sept premiers mois de cette année, en croissance de 9% par rapport à la même période un an auparavant, selon l’Office national des pêches (ONP). …
57 Days ago
13éme Session du Conseil d’Administration de l’Agence Nationale pour le Développement de l’Aquaculture à Agadir
L’ANDA poursuit sa mission d’accompagnement des projets aquacoles et d’appui aux investisseurs pour la concrétisation de leurs projets. …
68 Days ago
Gabon, Mort mystérieuse de poissons à Lambaréné : le gouvernement aphone, les populations dans la psychose
Libreville, 22 Juillet (AGP) – Alors que la mort subite de poissons dans les eaux de Lambaréné, la capitale provinciale du Moyen-Ogooué (Centre), cristallise l’attention depuis plusieurs jours, les populations déplorent le lourd silence des gouvernants dans ce dossier. Il s’agit pourtant d’un problème de santé publique, tout sauf banal.
90 Days ago
Recevez notre newsletter